MortiCian T02

The Dark Feary Tales

Auteur : VanRaH
Éditeur : Glénat
224 pages
Date de sortie : 08/07/2020
Genre : Seinen, Dark Fantasy.

« MortiCian » a le don d’être parlant grâce aux références bien trop connues dans notre monde. La ségrégation des afro-américains, la chute des deux tours américaines, les classes sociales et les avantages d’être nantis en ce qui concerne les soins de santé notamment, … qu’on le veuille ou non, cela nous parle et le dessin stylé et minutieux, qui ne laisse aucune place aux cases blanches, nous immerge totalement.

Présentation de l’éditeur :

Dans un monde où règne une ségrégation violente, l’Humanité a complètement asservi les Karats, des démons pouvant prendre forme humaine, faisant d’eux des êtres soumis et sans avenir. Mais lorsque ChiHiro, un mystérieux démon aux ailes d’ange, sème le chaos à Ishtar en commettant une série d’attentats meurtriers, la suprématie des Hommes sur une race toujours plus opprimée est remise en question. Parti chercher sa fille, Senri est pris dans la catastrophe. Sorti indemne des décombres, une seule solution se présente à lui : créer une alliance inédite entre humains et Karats afin de sauver le plus de vies possibles. Mais pour les deux races qui se haïssent depuis des siècles, existe-t-il encore un moyen de passer outre les rancœurs exacerbées par un tel drame et mettre de côté leurs différences pour faire front commun et survivre ? D’autant que, tapie dans l’ombre, la menace plane toujours…

mortician_The dark feary tales_T02_Glenat_scan2

Mon avis :

Une impression de « déjà vu ». Non pas dans un livre, mais dans la vraie vie quand des avions détournés ont frappé de plein fouet les tours jumelles du Wall Trade Center de New-York. Ici, les deux immenses gratte-ciels de la ville d’Ishtar ont été mis en ruine par un Karat, un démon ailé répondant au nom de Chihiro.

Dans les décombres, des survivants supplient qu’on les aide. Mais comme ils ne sont pas « de la bonne race, de la bonne espèce », les sauveteurs les laissent à leur triste sort pour essayer de trouver des humains, alors que génétiquement : il y a davantage de chance de retrouver des karat à la constitution plus puissante, que des hommes encore en vie sous les gravats.

mortician_The dark feary tales_T02_Glenat_scan1

Une ségrégation horrible que Senri, le brillant médecin, ne peut cautionner. Pour lui, toute vie est importante, de même qu’aux yeux de la nouvelle directrice de l’hôpital qui enjoint chacun de ses médecins urgentistes à soigner tous les rescapés entrant sans priorité de race, mais de gravité des blessures. Une grande première qui chamboule les normes, mais que d’autres protagonistes principaux de l’histoire ne savent pas… le petit groupe formé par la fille de Senri, le loup garou rouge et un autre karat en pleine querelle dans ce tome.

« MortiCian » a le don d’être parlant grâce aux références bien trop connues dans notre monde. La ségrégation des afro-américains, la chute des deux tours américaines, les classes sociales et les avantages d’être nantis en ce qui concerne les soins de santé notamment, … qu’on le veuille ou non, cela nous parle et le dessin stylé et minutieux, qui ne laisse aucune place aux cases blanches, nous immerge totalement.

Encore une fois, je suis conquise.
ShayHlyn.

5 commentaires sur “MortiCian T02

Ajouter un commentaire

  1. Conquise, mais aussi généreuse😉… bien que le dessin soit propre, 4,5/5 ça me parait très (trop ?) bien payé mais ce n’est que mon avis !🤔

    Aimé par 1 personne

    1. Possible que je me sois lâchée sur la côte, mais j’aime vraiment bien et je pense que d’avoir lu des manga moins bien même temps a joué aussi. C’est plus comparatif mais ça vaut pas du « innocent » évidemment 😉

      J'aime

      1. Fais attention comment tu écris « cote » car celle sur laquelle tu t’es lâchée, est la côte où tu passes tes vacances !😂
        Sinon, je comprends ce que tu veux dire car j’ai le même problème quand je viens de lire une BD superbement illustrée*… la suivante prend cher si le dessin est moyen.😉
        * Je viens de lire Bolchoï Arena 😍

        J'aime

    2. Un grand philosophe brésilien a dit  » il vaut mieux être généreux que pingre ». Maintenant allez savoir si cette citation s’adressait à des cotations de BD ???

      J'aime

      1. Je ne pense pas, même si être généreux en cotation ne coûte… rien !😜

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :