CREEPY anthologie, volume 3

Scénario : Archie Goodwin et autres
Dessin : Steve Ditko, Wally Wood et bien d’autres
Éditeur : Delirium
203 pages
Date de sortie :  7 février 2020
Genre : Horreur, fantastique


Parés pour de nouveaux frissons mes petits monstres ? Ces histoires vont vous faire froid dans le dos…

Présentation de l’éditeur

Lancés par l’éditeur Warren Publishing respectivement en 1964 et 1966 et publiés jusqu’en 1983, les magazines d’horreur Creepy et Eerie étaient initialement inspirés des comics classiques américains publiés dans les années 50 par la maison d’édition EC. Grâce à leur format magazine destiné à un public plus âgé, Creepy et Eerie allaient contourner les problèmes de censure qui sévissaient alors aux Etats-Unis, et purent s’appuyer sur une équipe composée d’artistes parmi les plus talentueux de cette époque, dont un bon nombre était déjà issu des emblématiques publications EC.

Creepy - wally wood

Mon avis

Tous les amateurs de bande dessinée fantastique connaissent les magazines Creepy et Eerie publiés aux Etats Unis à partir des années 60. Les plus grands dessinateurs dont Reed Crandall, Bruce Jones, John Severin, Neal Adams, Gil Kane ou encore Tom Sutton ont illustré des textes écrits notamment par l’immense Archie Goodwin mais aussi par Gerry Conway, J.Forrest Ackerman, Jim Warren, etc. Des histoires courtes, presque toujours en noir et blanc, horribles à souhait, souvent teintées d’un érotisme sulfureux, qui vous faisaient sentir un frisson le long du dos et frémir au moindre courant d’air.

Creepy volume 3

Publiés en France, avec leur consœur Vampirella, par Publicness ils ont fait le bonheur de bien de jeunes lecteurs dont je faisais partie. D’autres éditeurs ont essayé, sans succès, de relancer ces séries ensuite ! C’est pourquoi cette anthologie (qui n’est pas une intégrale) éditée par Delirium est une pure merveille. Deux volumes consacrés au cousin Eerie ont déjà été publiés, un à la joliment mortelle Vampirella et trois à Creepy. A lire les soirs de pleine lune, à la lumière d’un candélabre et en sirotant un vieux cognac devant la cheminée. Mais attention aux monstres qui pourraient sortir des pages du livre… Oncle Creepy vous attend les petits.

Verso_344853

Oncle JR

Nota: L’album contient aussi une introduction par David Roach (7 pages). « Comment on bâtit une légende » : Archie Goodwin raconté par lui-même, par Steve Ringgenberg (9 pages). Biographies des auteurs (4 pages). « La légende », entretiens avec Frank Frazetta, par Steve Ringgenberg (11 pages). Une reproduction de couvertures en pleine page et en couleurs (8 pages).

3 commentaires sur “CREEPY anthologie, volume 3

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :