Carnets d’aventures ordinaires – la lose

Autrice : Mademoiselle Caroline
Éditeur : Delcourt
Date de sortie :  19 août 2020
Genre : tranche de vie, humour.

« Mais enfin Caroline, pourquoi tu t’achètes autant de chaussures ? C’est une maladie !
– Pas du tout : c’est du renforcement de l’estime de soi : c’est le seul moment où je rentre dans du 38. »

Présentation de l’éditeur :

Le deuxième sujet des carnets d’aventures ordinaires de Mademoiselle Caroline parle à chacune et chacun d’entre nous. Car personne n’échappe à ces micro-problèmes qui ont le don de nous gâcher la vie…

Bien sûr, Mademoiselle Caroline n’échappe pas à la règle de l’emmerdement maximum et subit comme tout le monde ces petites contrariétés qui peuvent transformer une banale journée en un véritable calvaire. Mais pour notre bonheur, elle possède aussi ce petit quelque chose qui change tout, l’aptitude à l’autodérision qui lui permet de faire émerger de chaque situation vécue la part la plus drôle.

La lose_Mademoiselle Caroline_Delcourt_carnets d aventures ordinaires_scan

Mon avis :

Aaaaah la poisse, LA LOSE… quand on l’a, généralement : elle a le don de rester pour la journée ; celle-là même qui vous fait dire « j’aurai dû rester couché.e ce matin » ou encore « vivement demain ! ».

Ce sont toutes ces petites anecdotes vécues par Mademoiselle Caroline que nous suivons non sans un petit rictus amusé au coin des lèvres, et cette irrépressible envie de dire « mais oui ! C’est trop ça » car, avouons-le : ça nous est déjà tous arrivé de maudire l’ami qui poste une photo de lui sous le soleil des tropiques pendant que tu es cloué.e chez toi, avec un temps pourri ; ou de faire signe à quelqu’un croyant qu’il nous salue alors qu’il vise la personne derrière soi… ou encore, comme en couverture (n’est-ce pas mesdames), se coincer la jupe dans la culotte après avoir été au petit coin.

La lose_Mademoiselle Caroline_Delcourt_carnets d aventures ordinaires_scan 1

Voici donc encore un carnet d’aventures ordinaires qui est parlant de vérité et de vécu pour dérider un peu nos journées ballottées d’une info à une autre en ces temps de crise sanitaire. Une pause dans le temps, sous le crayonné fluide et reconnaissable de Mademoiselle Caroline qui sied à ce genre d’ouvrages, celui qui se lit vite, qui fait rire et qu’on pourrait emmener aux wc – lieu ô combien sacré pour y faire de la bonne lecture – ce qui ne manquera pas de nous rappeler de bien remettre ses habits une fois la commission, sous lecture assistée, terminée.

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :