Peau d’homme

Scénario : Hubert
Dessin : Zanzim
Éditeur : Glénat
160 pages
Date de sortie : 3 juin 2020
Genre : histoire, ésotérique, romance.

Étrangement, malgré un dessin particulier, le lecteur se laisse séduire par le magnifique regard bleu azur de Bianca/Lorenzo et on suit avec plaisir et malice ses aventures dans la ville en compagnie de son amant et mari.

Présentation de l’éditeur :

Sans contrefaçon, je suis un garçon !

Dans l’Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c’était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d’homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d’un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d’homme, Bianca s’affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l’amour et la sexualité.

La morale de la Renaissance agit alors en miroir de celle de notre siècle et pose plusieurs questions : pourquoi les femmes devraient-elles avoir une sexualité différente de celle des hommes ? Pourquoi leur plaisir et leur liberté devraient-ils faire l’objet de mépris et de coercition ? Comment enfin la morale peut-elle être l’instrument d’une domination à la fois sévère et inconsciente ?

À travers une fable enlevée et subtile comme une comédie de Billy Wilder, Hubert et Zanzim questionnent avec brio notre rapport au genre et à la sexualité… mais pas que. En mêlant ainsi la religion et le sexe, la morale et l’humour, la noblesse et le franc-parler, Peau d’homme nous invite tant à la libération des mœurs qu’à la quête folle et ardente de l’amour.

Mon avis :

Peau d’âne. Peau d’hommeL’homme à la fourrure. Étrangement, la couverture de ce titre de Hubert et Zanzim m’a fait immanquablement penser à « L’homme à la fourrure ». Pourquoi ? Difficile à dire. Peut-être dans le style graphique minimaliste des personnages, un rien caricatural et mis en perspective comme ces anciennes animations d’ombres chinoises racontant des contes de fées. Le point fort en étant indéniablement le regard expressif de l’héroïne et les quelques détails, de-ci, de-là que les plus attentifs remarqueront sans peine au détour d’une enluminure, d’un paysage, d’un décor ou d’un vêtement…

Quant au scénario, il n’a rien à voir avec la biographie de l’écrivain Leopold von Sacher-Masoch, « Peau d’homme » retrace la façon dont la belle Bianca va découvrir la vie secrète de son fiancé ; entamant une relation homosexuelle avec ce dernier en étant dans la peau de Lorenzo, un costume de chair et de sang qui rend entièrement masculin la femme qui le porte.

Une façon presque élégante, comme l’époque de la Renaissance où les faits se déroulent, de lever le voile sur les mœurs des hommes et des femmes derrière les portes closes, que ce soit d’une riche demeure ou d’un bar libertin. La confrontation au sommet avec la religion qui juge et condamne chaque contrevenant par le biais d’un prêtre excessif, ne supportant pas plus l’homosexualité que la peau nue d’un décolleté de femme.

Étrangement, malgré ce dessin particulier décrit plus haut, le lecteur se laisse séduire par le magnifique regard bleu azur de Bianca/Lorenzo et on suit avec plaisir et malice ses aventures dans la ville en compagnie de son amant et mari.

ShayHlyn.

3 commentaires sur “Peau d’homme

Ajouter un commentaire

  1. Tu sembles aussi avoir des soucis avec ce 😣😖😫😩😡d’éditeur de💩 !😜
    Sinon, vu le succès, je le lirai dès que possible.

    J'aime

  2. Bd très sympa et coquine … Avec une approche de la condition féminine, l’intolérance, le fanatisme religieux, la sexualité … Ça fait pas de mal ! Je recommande ☺ ♥♥♥♥

    J'aime

Répondre à dgege Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :