Ombrane.

Scénariste : Bastien Lextrait .
Dessin : Julien Hanoteaux.
Editeur : Akileos.
64 pages
Date de parution : Août 2020
Genre :Fantastique, Drame

«Nous avons détruit le jour, nous avons mutilé la nuit »

Ombrane

Résumé
À travers les propos d’un conteur, nous vous proposons de suivre l’épopée tragique d’Ombrane, une mystérieuse créature éphémère née de la nuit, destinée à arpenter le monde et assister au déclin du royaume des Hommes, avant de disparaître avec eux.
Durant son voyage, elle liera un attachement profond à ces derniers et partagera leurs émotions qui iront des plus petites joies du quotidien aux plus grandes peurs existentielles.

Ombrane3
Mon avis.
Tout est dit dans le résumé ou presque. Donc on a une entité féerique qui émerge dans un monde (lequel ?) comme ça pouf, je suis là !! Elle sort de son joli bois pour rencontrer des villageois fêtant son arrivée. On n’est donc pas en Hongrie. Coucou comment ça va ? Je suis une gentille fée et j’apporte le bonheur. Puis elle continue son chemin. En parallèle, nous avons un autre gars mystérieux qui remonte les étages, une sorte de métaphore avec le voyage de notre fée de la nuit. A partir de là, rien de bien folichon, c’est la misère et le chaos qui attendent nos deux voyageurs , vous suivez encore ? Une sorte de parcours initiatique pour arriver au néant . Chouette non ?

Donc certes c’est agréable à l’œil, on peut même parler de dessin charmeur mais pour illustrer quoi finalement ? Une déambulation d’un être magique sorti de nulle part, pour aller vers l’apocalypse entrecoupée d’une remontée d’un personnage encore plus mystérieux vers la surface. On peut lire ça comme une sorte de conte mais certainement pas avec un happy end, c’est un conte lugubre avec très peu de repères pour nous rattacher à quelque chose de connu. Parfois trop de mystère tue l’intérêt d’une lecture, c’est le cas ici.


Sambanoir.

Un commentaire sur “Ombrane.

Ajouter un commentaire

  1. Il faut savoir, comme je l’ai déjà dit, que la poésie, les contes oniriques et le fantastique ne sont pas ma came… J’ai donc feuilleté cette BD avec un certain doute. Heureusement, Samba s’est mouillé pour moi et l’a levé !… Ce sera bien sans moi !… Merci😉

    J’ignorais cette réputation pour la Hongrie… comme quoi, hongrois tout savoir… mais non !🤒

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :