Sweet Home

Dessinateur :Jean-Pierre Kieran.
Scénariste : Sébastien Viozat.
Editeur : Glénat.
Sortie : 24 juin 2020.
128 pages
Genre : thriller.

« Chéri, qui sont ces gens ? »

Le résumé.

Zack, Sally « coup de boule » et Ethan « une balle dans le bide » ont une spécialité : attaquer les fourgons de banque. Mais leur dernier braquage a mal tourné et l’un d’entre eux a écopé d’une balle dans le ventre. Pourchassés par la police et trahis par Zack, Sally et Ethan fuient dans les hauteurs de Mulholland Drive et n’ont d’autre choix que de trouver refuge de force dans la superbe villa des Campbell.

sweet home glenat planche
Mon avis.

Sweet Home Alabama
Where the skies are so blue
Lord I’m comin’ home to you

Elle ne croyait pas si bien dire la chanson de Lynyrd Skynyrd, pas mal de monde ont reçu un aller-simple vers les portes de St Pierre dans cette BD . Un titre qui s’inscrit parfaitement dans la collection Grindhouse chez Glénat. Pour rappel, on a déjà chroniqué des titres comme  amazing Grace, Snow Blind ou Silencio dans cette collection( terme désignant les salles de cinéma qui présentaient essentiellement des films d’horreur). Sweet home est donc un polar assez violent au ressort très Tarantinesque accompagné d’un langage très fleuri sans oublier de nombreux rebondissements. Perso, j’ai pris cette lecture un peu comme un apéritif, une petite gâterie sympathique mais dont on oubliera très vite le contenu. J’ai trouvé qu’il manquait singulièrement d’humour (noir) pour rendre ce western moderne mémorable. Mais bon ça se lit comme un coup de boule, ça gueule, ça s’énerve pour un rien, ça postillonne du covid-19 à tire-larigot, ça saigne aussi souvent abondamment, ça menace et ça prend même du Rabagol qui rend gogol.
Pour illustrer cette grande nervosité ambiante, un trait plutôt anguleux surtout pour les visages mais assez efficace quand il s’agit de mettre du mouvement dans les scènes d’action. Avec finalement, une BD à l’ambiance très US sans fioriture, qui va droit au but suivi d’un cahier graphique pour en savoir plus sur le passé des protagonistes.

 


Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :