Mal tournée !

Dessin : Isa Python (& Scarlett Smulkowski à la colorisation)
Scénario : Clotilde Bruneau.
Éditeur : Glénat
Sortie 19 février 2020.
Genre : public averti, sexe, tranche de vie, introspection.

La collection « Porn’Pop » s’enrichit d’un nouveau one-shot original, fantasque et sensuel, concocté par un trio d’autrices françaises : Clotilde Bruneau au scénario, Isa Python au dessin et Scarlett à la couleur. Une comédie libre et pleine d’audace qui met à l’honneur tous les fantasmes, revisitant la libido selon Sigmund Freud à la sauce pop.

Présentation de l’éditeur :

Las Vegas Parano au royaume du porno !

Daphné se réveille après une cuite monumentale. Mais pas le temps de rassembler tous ses souvenirs, elle a une réunion importante à assurer. Sauf que quand elle sort de chez elle, elle se rend vite compte que quelque chose cloche : tout ce qui lui évoque le sexe de près ou de loin se matérialise sous ses yeux ! Et pas de chance, elle a l’esprit mal tourné… Très mal tourné. Que ce soient une fente qui se transforme en vulve, un poteau en pénis ou la phrase à double sens d’une grand-mère en étreinte torride, tout son environnement semble s’être transformé en film pour adulte psychédélique tout droit sorti d’un cerveau dérangé. Entre excitation et incompréhension, Daphné va devoir survivre à sa journée et essayer de comprendre d’où vient cette étrange maladie…

BD-Mal-tourneé-2

Mon avis :

Une chose est sûre : le titre est totalement adapté à ce que contient l’ouvrage. Avoir l’esprit aussi mal tourné ne pouvait que finir dans une BD’adulte. Des zigouigouis par-ci, des jeux olé-olé par-là et une jeune femme célibataire dans tous ses états en découvrant les visions qu’un possible cachet pris en soirée provoque chez elle.

Un point tel qu’elle ira même voir un médecin pour s’assurer de sa bonne santé mentale. Ce qui, dans le fond, nous fait nous poser la question : jusqu’où est-ce normal de penser au sexe ? Quand cela peut-il être considéré comme honteux ou au contraire trop prude ?

BD-Mal-tourneé-1

Autant dire que c’est un véritable virage à 360° pour l’autrice Clotilde Bruneau qui nous avait habitués à des scénarii plus classiques tels que « Le petit prince » ou « Charlemagne » aux éditions Glénat. De même qu’Isa Python et sa coloriste Scarlett dont je connaissais déjà le style graphique via… « Les mémoires de Marie-Antoinette » !

Un style graphique déjà bien connu donc qui accompagne avec simplicité, mais suffisamment explicite (évidemment), le scénario déjanté. Un dessin contemporain, sans fioriture qui laisse quand même perplexe certaines illusions d’optiques qu’il est difficile de comprendre. Comment notre héroïne arrive à penser à ça… à ce moment-là ?

 

ShayHlyn.

5 commentaires sur “Mal tournée !

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :