Lynx – tome 1

Scénario : Serge Perrotin
Dessin : Alexandre Eremine
Éditeur : Paquet
48 pages
Date de sortie :  3 juin 2020
Genre : science-fiction


l’eau, par sa rareté, sera-t-elle l’or du futur ?

 

Présentation de l’éditeur

Dans un futur lointain, les agents Bor de la Roque et Annet Pyriev du Département Interplanétaire de Prévention des Catastrophes Écologiques (DIPCE) enquêtent sur des planètes éparpillées aux quatre coins de la galaxie. Les agents du DIPCE sont appelés les Lynx car, autrefois, ces prédateurs furent réintroduits sur la planète Terre pour rétablir certains déséquilibres écologiques.

Lynx t1_pl02

Mon avis

La SF en bande dessinée vit depuis quelques années ses heures de revival et nous avons eu droit à quelques pépites dignes de rejoindre le panthéon des plus grandes œuvres de SF. Autre sujet très tendance en ce moment et à juste titre, l’écologie. Associer la SF et l’écologie n’est pas une grande nouveauté en soi, c’est même une thématique présente dans de nombreuses productions SF notamment chez Stefan Wul, mais quand c’est bien fait il n’y a aucune raison de ne pas se plonger dans cette aventure rythmée et haute en couleur. Animée par un duo de personnages que tout oppose, un vieux expérimenté marqué par la vie et une jeune ambitieuse « fille à papa » née avec une cuillère en argent dans la bouche, cette histoire nous mène au cœur d’une enquête sur un trafic d’eau entre deux planètes. Corruption, organismes officiels tout puissants, catastrophes écologiques menaçantes, enjeux environnementaux majeurs et survie de populations, tout les éléments sont réunis pour offrir des histoires intéressantes tant sur le fond que sur la forme.

Lynx t1_pl05

Sur le fond, il suffit de retirer les voyages interplanétaires et on a une histoire qui pourrait tout à fait s’ancrer dans le temps présent. C’est le propre des bons scénarios de SF que de nous ouvrir les yeux sur notre monde en racontant des histoires a priori invraisemblables qui sont souvent un miroir à peine déformant – voire pas du tout – de notre société. L’eau est un enjeu majeur du 21e siècle, et l’on voit déjà aujourd’hui cette ressource vitale devenir une simple matière première soumise à la marchandisation et tomber sous la coupe de financiers sans scrupules.

Sur la forme, on ne peut être qu’admiratif de la finesse du trait du Russe Alexandre Eremine. C’est à se demander pourquoi on ne l’a vu que sur une série (Hacker) depuis 2008 ! Par certains aspects, le décorum et le bestiaire qu’il propose évoquent l’univers créé par Léo dans les mondes d’Aldébaran et Bételgeuse mais en mieux. En mieux parce que plus fin, plus détaillé et moins figé au niveau des personnages.

Une nouvelle série SF intéressante et intelligente sur le fond et très belle sur la forme, qui devrait s’inscrire dans la durée.

Loubrun

 

6 commentaires sur “Lynx – tome 1

Ajouter un commentaire

  1. Oui graphiquement c’est agréable . Par contre j’ai trouvé les personnages assez caricaturaux, la jeune fille fatalement rebelle et notre agent expérimenté fatalement sage et intègre jusqu’au bout des ongles. L’histoire se déroule aussi un peu trop rapidement à mon gout sous des thèmes très terriens et dans l’air du temps. Bref, que 3 cœurs pour ma part . correct mais sans plus.

    J'aime

    1. c’est vrai pour les personnages, mais souvent dans ce cas de figure ou on a deux caractères qui semblent s’opposer, les persos passent leur temps à s’engueuler, l’un cherchant toujours à s’affirmer sur l’autre. Là, ils mettent leurs différences en commun pour en faire en faire un atout et se compléter. Je trouve que ça change un peu.

      J'aime

    2. Je viens de la lire et je suis plutôt d’accord avec Samba, voir même un peu déçu. Si graphiquement, c’est très soigné et agréable à voir, côté scénario, c’est vraiment léger, facile et peu crédible comme si ça s’adressait à des ado crédules. J’ai trouvé aussi les personnages creux et superficiels. Le seul intérêt pourra concerner ce qui est arrivé à la fille de Bor… c’est un peu mince et je n’ai ressenti aucune émotion.🙄
      Bref, la suite sera sans moi (2,5/5).

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :