Les rescapés d’Eden – tome 2 – Ensuite…

Scénario : Bernard Swysen
Dessin : Siteb
Éditeur : Soleil
54 pages
Date de sortie :  5 février 2020
Genre : fantastique, jeunesse


Il y a très très longtemps, dans un monde que le monde a oublié et que l’on appelle aujourd’hui Préhistoire…

 

Présentation de l’éditeur

Seuls survivants, à la recherche d’autres représentants de l’espèce humaine, Yab et Soléa vont rencontrer d’étranges créatures qui, plus tard, seront vénérées comme étant les divinités égyptiennes.
Ils vivront en direct le mythe d’Osiris. Nos deux héros seront mêlés à une lutte fratricide et à la naissance d’une des plus grande civilisation que la Terre connaîtra. Après bien des rebondissements, ils reprendront leur quête : trouver des gens comme eux pour mener une nouvelle vie.

Les rescapés d'eden t2_pl

Mon avis

Dans le premier tome, Bernard Swysen nous avait mis sur la piste d’une relecture du mythe d’Adam et Eve dans un monde technologiquement très avancé et s’écroulant sur lui-même, aveuglé qu’il était par son orgueil et son oubli des choses essentielles, à savoir la nature.

Premier tome prometteur, drôle, offrant plusieurs niveaux de lecture, bien construit, et bien dessiné.

Dans ce deuxième opus, nous retrouvons les deux jeunes héros Yab et Soléa après que leur monde se soit effondré, livrés à eux-mêmes dans un nouveau monde où évoluent d’étranges animaux géants aux allures dinosauresques et d’étranges peuplades ressemblant à ce que l’on sait des anciennes civilisations égyptiennes, à ceci près que certains ont la peau bleue. Au passage, ça me rappelle le film Avatar et certaines histoires de Rahan, dans lesquelles on trouvait souvent des tribus à la peau bleue.

Bernard Swysen s’amuse ici à réinventer l’histoire en confrontant les deux jeunes héros à une civilisation qui pose les fondations de la civilisation Égyptienne et plus précisément à des personnages qui en deviendront les grandes divinités.

Je ne vais y aller par 4  chemins : ce deuxième tome m’a déçu. Je passe sur les invraisemblances de bases, c’est à dire hors contexte du récit fantastique ou de SF, notamment sur le fait que deux ados passant du jour au lendemain d’un monde hyper technologique à un monde primitif puissent survivre sans aucune difficultés et s’adapter très facilement à cette nouvelle situation, ou encore qu’il n’y ait aucun problème de langue avec les peuplades rencontrées. Admettons.

Ce qui m’a gêné dans ce deuxième tome c’est la tournure que prend l’histoire et le changement de ton de la série. Alors que le premier volume offrait plusieurs niveaux de lecture et invitait le lecteur à réfléchir en faisant un parallèle possible avec le monde actuel, là on part sur une aventure fantastique dans laquelle les deux personnages sont confrontés à des situations rocambolesques et où les jeux de mots plus ou moins bons se succèdent à un rythme endiablé. Le double niveau de lecture disparait au profit d’une aventure jeunesse sympathique, drôle (et encore) et divertissante, c’est tout. Dommage, je m’attendais à quelque chose de plus profond.

Le dessin de Siteb reste quant à lui toujours aussi magnifique et donne tout le dynamisme qu’il faut à cette aventure farfelue qui plaira quand même certainement aux plus jeunes.

Loubrun

 

 

 

 

2 commentaires sur “Les rescapés d’Eden – tome 2 – Ensuite…

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :