Ma fille, mon enfant

Dessin et scénario: David Ratte
Éditeur : Grand Angle
Sortie : 5 février 2020
Pages: 96.
Genre : Récit de vie, parentalité, racisme, deuil.

« En tout cas, je te l’avais bien dit que ça durerait pas leur histoire ! Il suffisait d’être patient. – Nan ! C’est elle qui va le larguer ! »

Résumé de l’éditeur:

Elle s’était opposée à son histoire d’amour. Pourra-t-elle renouer avec sa fille ?

Le jour où Chloé annonce à sa mère que son petit copain s’appelle Abdelaziz, la nouvelle passe mal. Car, bien qu’elle s’en défende, Catherine est raciste. Et que personne ne se berce d’illusions ! Elle désapprouve cette relation et ne se prive pas de le faire savoir. Les relations entre la mère et la fille se tendent, se détériorent, s’amenuisent, puis disparaissent. Quand un événement tragique frappe Abdelaziz, Catherine veut soutenir sa fille. Mais le lien est rompu.

fille_1

Mon avis:

Quel sujet sensible et épineux. J’ai été d’autant plus touchée par cette histoire que j’ai vécu ce genre de relations  dans ma propre famille. Bon, peut-être que vous chers lecteurs vous vous en fichez mais je pense qu’il est opportun que j’en parle. Mon père n’est pas « très pour les étrangers » comme il dit, bien qu’il ne soit pas aussi extrémiste que Catherine dans l’histoire, ce qu’il dit n’est pas cool à entendre parfois.

Ma sœur aînée a eu deux maris d’origine maghrébine, et ça ne s’est franchement pas hyper bien passé, mais mon père a dû se faire une raison. On a eu droit aux clichés classiques « Ah mais il est intégré donc ça va ! ». On y a toujours droit quand on parle de mon beau-frère, donc oui clairement, c’est du vécu. Ma sœur a défendu à maintes reprises sa situation de couple par le passé, heureusement moins maintenant. Tout ça pour vous dire que je situe bien le malaise.

Fille_2

Je trouve que l’auteur y est allé vraiment fort et c’est justement ça qui m’a marquée, le personnage de la maman n’y va pas de main morte et ses propos sont vraiment choquants. Je pense que c’était clairement le but recherché. Je me suis demandée comment c’était possible que des parents puissent agir ainsi ? Mais, je pense qu’il y a peut-être quelque chose à chercher plus en profondeur plutôt que de jeter la pierre. Ce qui est bien c’est que finalement, Catherine semble se remettre en question mais c’est une fin ouverte, on ne saura donc jamais si mère et fille se sont finalement réconciliées. Pour ma part, j’ai envie de dire que oui même si tout ne s’effacera jamais vraiment.

Trouver les mots justes pour cet ouvrage n’est pas une tâche évidente, mais il est percutant en bien des points. La relation parents-enfants ne coule pas de source et ce n’est en rien une évidence, bien au contraire, c’est souvent source de conflits, mésententes etc qui peuvent mener à de réels et profonds problèmes identitaires.

Fille_3

Pour le pitch de l’histoire( attention spoiler) : Chloé a 17 ans et tombe amoureuse d’Abdelaziz, et les deux jeunes sortent ensemble. Catherine, la mère de Chloé, est profondément raciste même si elle s’en défend. Le père de Chloé ne l’est pas et essaie de la soutenir comme il peut en tempérant le caractère bouillant de sa femme. Catherine essaiera de mettre des bâtons dans les roues de cette relation et va considérablement s’éloigner de sa fille. Le pire arrive le jour de la Saint-Valentin, après une violente dispute avec sa mère, Chloé sort avec son amoureux et… C’est l’accident de voiture ! Seule Chloé en réchappe mais elle hait sa mère… Un long travail de deuil débute alors, Chloé rejette totalement sa mère. Vont-elles finir par se réconcilier ? Rien n’est moins sûr.

 

Fille_5

 

Je n’ai pas vécu de souci de racisme de ce genre personnellement vis-à-vis de mes parents mais des soucis de relations oui… Dans un sens, je me retrouve donc un peu, bien que cela n’ait jamais atteint ce genre de proportion.

Je tiens à souligner que cette B.D. est soutenue par l’Association SOS Racisme, ce qui est une preuve de la qualité du contenu et de la situation que vivent de nombreuses personnes actuellement. Un constat bien triste par ailleurs !

Fille_4

C’est une BD que je recommande et à mettre dans les mains non seulement des adolescents mais aussi des adultes afin de les sensibiliser, dans l’espoir de faire évoluer et changer les mentalités.

Un gros coup de cœur pour cet ouvrage engagé auquel je mets les notes maximales pour le message qu’il véhicule.

Car au final, l’amour n’a aucune frontière ni barrière ! Et c’est sur cette conviction que je referme cette chronique en saluant le travail de l’auteur et en vous incitant à la lire bien entendu !

Ithilwen/Sandra.

6 commentaires sur “Ma fille, mon enfant

Ajouter un commentaire

  1. Une belle histoire effectivement avec un David Ratte qui sort de ses habitudes ( plutôt humoristique) avec un récit sensible et émouvant.Bravo à cet auteur qu’on adore chez SambaBD !!

    J'aime

  2. Cher David, si tu nous lis, un grand bravo pour ton album qui m’a tiré des larmes. Et en plus c’est vrai !!! ♥♥♥♥♥

    J'aime

  3. Salut Laureline ! Oui je vous lis ! Merci beaucoup ! Ravi que cette histoire te plaise. Ca fait presque 10 ans qu’elle me trottait dans la tête. Je suis content de l’avoir menée à bien.
    Et surtout, un grand merci à Samba pour cette chouette chronique ! Et merci de partager ton expérience personnelle. Comme quoi, ça reste un sujet d’actualité.

    Aimé par 2 personnes

  4. Merci beaucoup pour ces compliments qui me touchent beaucoup 🙂 J’aime beaucoup le petit commentaire avec le diction latin ^^ Prenez soin de vous en cette période difficile.

    J'aime

Répondre à Laure-Line Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :