West legends – tome 1 – Wyatt Earp’s last hunt

Scénario : Olivier Peru
Dessin : Giovanni Lorusso
Éditeur : Soleil
64 pages
Date de sortie :  16 octobre 2019
Genre : western, policier, thriller


« La rapidité c’est bien, mais la précision c’est tout ! »

Derrière chaque mythe de l’ouest il y a un homme. Une histoire.

 

Présentation de l’éditeur

Hiver 1890. Des années après la fusillade d’O.K. Corral et la vendetta meurtrière qui l’a rendu célèbre, Wyatt Earp se rend à San Francisco. Bien décidé à y faire enfin fortune grâce à Lucky Cullen, un vieil ami chasseur de primes qui y est devenu riche. Ce dernier l’a invité à le rejoindre pour mener à bien une grosse affaire. En arrivant dans cette ville nouvelle qui ne cesse de produire des millionnaires, Earp déchante rapidement car il apprend que son ami a été assassiné.

west legends t1_pl

Mon avis

Les légendes de l’ouest ! Voilà tout un programme pour les amateurs de western, dont je suis.
Wyatt Earp, Butch Cassidy, Billy the kid, Buffalo Bill, Sitting Bull et Wild Bill Hicock, 6 noms évocateurs de tant d’images de l’histoire des États-Unis et du far west particulièrement. Ces noms ont peut-être plus de résonance historique outre atlantique, d’autant que, l’industrie du cinéma aidant certaines images ont pu être écornées ou déformées. 6 légendes dont il va être question dans cette nouvelle série concept pilotée par Jean-Luc Istin.

Pour accrocher le lecteur en cette période de « western revival » où les bons projets fleurissent, il fallait aller un peu plus loin qu’une banale bio de ces fortes personnalités. C’est le pari qu’ont réussi les auteurs de ce premier volume consacré au marshall le plus célèbre de l’ouest en mélangeant des bribes de la vraie histoire à une fiction assez bien ficelée.

Wyatt Earp, bien connu pour ses méthodes expéditives, est ici mis en scène des années après cet épisode se rendant à San Francisco, ville en pleine expansion. Cette ville qui crée chaque jour plus de millionnaires que n’en auront jamais créés toutes les mines d’or des États-Unis, attire la convoitise de businessmen et malfrats de toute espèces, ce qui s’avère être ici un joli pléonasme… Bref, le « bon » Wyatt qui voulait juste prendre sa part du gâteau dans quelques affaires immobilières va se retrouver confronté à une sombre histoire de serial killer.

Le mélange western, thriller façon True Dectective et bio d’une légende de l’ouest fonctionne à merveille et fournit un récit très accrocheur. Tout en restant au centre de l’intrigue permettant d’en appréhender les contours, le personnage de Wyatt Earp ne fait pour autant pas d’ombre à l’intrigue policière qui donne tout son sel à ce volume.

Le dessin à l’encrage prononcé de Giovanni Lorusso plus des couleurs globalement sombres ajoutent une bonne dose de noirceur au récit, s’il était besoin d’en rajouter.
Une série qui démarre plutôt bien et qui devrait trouver facilement son public, en souhaitant que tous les albums soient du même niveau.

Prochaine légende en mars 2020 avec Billy the Kid.

Loubrun

 

 

 

2 commentaires sur “West legends – tome 1 – Wyatt Earp’s last hunt

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :