Un frère à louer tome 1

Autrice : Ichiiro Hako
Éditeur : Delcourt | Tonkam
Genre : Seinen, drame.
Sortie : le 16 octobre 2019

Hormis un réel manque de décor dans la majeure partie des cases, le dessin est agréable à regarder et l’histoire vous attrape au cœur presque dans la seconde.

Présentation de l’éditeur :

Un manga dramatique et émouvant sur la double souffrance d’une petite fille qui doit assumer seule la perte de ses parents et la colère de son grand frère.

Kanami vit seule avec son grand frère qui, meurtri par le décès de ses parents, finit par s’isoler et traiter sa jeune soeur de façon abjecte. Possédant une certaine somme d’argent suite à l’héritage, Kanami décide de l’utiliser pour louer un grand frère dont le but sera de passer du temps avec elle, de l’emmener faire du shopping ou tout simplement, de s’occuper d’elle.

Mon avis :

De mémoire, aucune relation « grand-frère, petite sœur » plus touchante ne fut éditée depuis « Aishiteruze baby ». Nous retrouvons ici une jeune orpheline, Kanami, délaissée par son grand frère depuis la mort de leurs parents. Pire encore, lui qui était si attentionné par le passé, se montre violent tant en paroles que physiquement avec sa petite sœur qui l’aime pourtant de tout son cœur.

Sans titre 1

C’est par le fruit du hasard qu’elle rencontre alors Makoto, un jeune homme qui lui fait penser à son frère. Démarre alors une relation particulière où l’enfant paie son aîné pour jouer les grands frères, passer de bons moments ensemble, s’amuser et ressentir la joie de vivre qui lui fait cruellement défaut depuis le décès de ses parents. Une gamine assez mâture pour imposer sa décision payer ce jeune homme pour qu’il reste une barrière émotionnelle entre eux lors du temps qu’ils passeront ensemble, afin de ne jamais remplacer son véritable frère dans son cœur…

Une histoire poignante où nous découvrons les dégâts que la mort peut causer dans une famille ; la cupidité des cousins éloignés qui, sous prétexte que les deux enfants sont seuls avec un si bel héritage, reviennent les tourmenter, cet adolescent qui, dévasté par la perte de ses parents, se renferment sur lui-même, passant ses journées à sécher le lycée pour jouer à la console, une maison désordonnée, remplie de sacs poubelles… et cette petite fille qui ne demande qu’à retrouver l’amour de son frère.

Sans titre 2

Hormis un réel manque de décor dans la majeure partie des cases, le dessin est agréable à regarder et l’histoire vous attrape au cœur presque dans la seconde. Pas étonnant qu’au Japon, cette série initialement écrite sur des réseaux sociaux, ait fait un tel malheur !

C’est clairement mon coup de cœur de cette fin d’année !!
ShayHlyn.

3 commentaires sur “Un frère à louer tome 1

Ajouter un commentaire

  1. J’espère que la nouvelle attitude du grand frère est argumentée, parce que meurtri n’est pas une raison très crédible pour quelqu’un d’attentionné avant.
    C’est vrai que ça a l’air de manquer de décor !
    Sinon, les filles, vous ne pourriez pas illustrer avec des images plus lisibles ? 😜

    J'aime

  2. Haha j’ai trouvé mieux de mettre les doubles pages cette fois ci. Pour le frère, son attitude est telle que je me demande si il ne croit pas sa sœur fautive. La mort des parents n’est pas très explicite. Donc à voir avec la suite 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :