Corto Maltese

Tome 15 – Le jour de Tarowean
D’après l’œuvre d’Hugo Pratt
Scénario : Juan Díaz Canales
Dessin : Rubén Pellejero
Editeur : Casterman
82 pages – cartonné
Parution : 6 novembre 2019
Aventures

Retour dans les mers du Sud pour Corto et Raspoutine !2.jpg
Tasmanie, automne 1912. Corto et Raspoutine libèrent un jeune homme, Calaboose, emprisonné sur une île abandonnée. Ils l’emmènent avec eux à travers l’océan indien jusqu’à Bornéo, où ils rencontrent le sultan de Sarawak, potentat anglais, qui règne sur l’exploitation de l’hévéa par les indigènes. Cette ressource naturelle est indispensable à l’Empire britannique et la révolte qui gronde chez les Dayaks menace les intérêts de la couronne. Corto se retrouve à jouer les médiateurs et à prendre sous son aile une jeune paralytique, Ratu « la sirène », dont Calaboose tombe amoureux. Corto et ses amis prennent ensuite la direction du Pacifique Sud et de l’île d’Escondida, pour y retrouver le commanditaire de leur mission, le mystérieux Moine, qui a une idée bien précise quant à l’avenir du couple de tourtereaux…
Une nouvelle aventure qui fleure bon les embruns du Pacifique, dans la droite ligne du premier épisode mythique de la série, La Ballade de la mer salée.

3

Ce nouvel opus part d’une image marquante pour l’époque, cette image « christique » de Corto ligoté sur un radeau, abandonné ce fameux jour de Tarowean. L’époque : la veille de la 1ère guerre mondiale. Le lieu : l’île Escondita, un endroit mystérieux îlot régenté par le Moine fou. Comment Corto s’est-il retrouvé « crucifié »? Comment est-il entré au service du Moine ? Comment est-il devenu un pirate ? Sans indications claires de Pratt, il nous restait le mythe et la légende. Les auteurs ont  donc décidé ici de lever le voile du mystère en remontant aux origines de la saga. Le lecteur va savoir pourquoi notre héros a été jeté à la mer ce jour de novembre 1913.

4

Après deux albums, Pellejo et Canales se sont bien appropriés les canons « prattiens » de la série et ils nous donnent un récit plein de rebondissements et de personnages ponctué de scènes contemplatives, de commentaires décalés et détachés du marin à l’oreille percée. Niveau dessin, Rubén Pellejero a développé son style : silhouettes et cadrages fidèles à ceux de Pratt, décors et visages originaux. Mais Corto se lit d’abord en noir et blanc, même si la version couleur apporte un aspect narratif supplémentaire. Les 2 versions coexistent et toutes les deux valent la peine d’être lues. Pour ma part, la version de luxe au format des planches originales est d’une qualité irréprochable et on a plutôt l’impression d’avoir un objet d’art précieux dans les mains.

La ballade de la mer salée est un chef d’oeuvre qui date des années 60, un des premiers romans graphiques, un classique incontournable du 9ème art. Il fallait oser, 50 plus tard, y apporter un épisode (prequel, comme on dit) supplémentaire. Mais au fond pourquoi pas (des puristes grincheux vont sans doute hurler! Corto, c’est toujours un plaisir de le retrouver ou de le (re)découvrir.  Le mythe est éternel, l’aventure continue.

ico_Albumnot_9_10

Skippy

Un commentaire sur “Corto Maltese

Ajouter un commentaire

  1. Je viens dr le finir. En noir et blanc évidemment…..
    D accord avec toi sur le dessin : nickel.
    Par contre le scénario n est pas à la hauteur. C est décousu, pas vraiment de liberté directrice, des scènes sans intérêt pour la compréhension (pas compris la passade du côté de Borneo).
    Bref déçu
    Meme si l esprit de Corto est la indéniablement, le scénario aurai besoin d etre approfondi au lieu de se perdre….
    Dommage

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :