Vgirls, l’oeil du diable – tome 1 – Incantare

Scénario : Jean-Pierre Pécau
Dessin : Jovan Ukropina
Éditeur : Soleil
56 pages
Date de sortie :  21 août 2019
Genre : aventure, uchronie


Une trilogie haletante mêlant Histoire, fantastique et espionnage !

Présentation de l’éditeur

1938, Hedy Lamarr s’échappe de la propriété de son époux, où les SS se livrent à des expériences par le biais de certains films. Car le cinéma est réellement magique et la caméra, cet oeil du diable, ouvre sur un monde d’où peuvent jaillir des entités surnaturelles. Hedy, médium comme d’autres actrices d’Hollywood, va rassembler ces « Victory Girls » pour lutter contre les nazis.

v-girls l'oeil du diable t1_pl

Mon avis

Tout ce qui est raconté dans cette nouvelle série de Jean-Pierre Pecau est vrai. Ou presque. Les esprits curieux s’amuseront à faire le tri entre ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas, ce qui ne sera pas très compliqué mais pourrait réserver quelques surprises. Jean-Pierre Pecau, l’ancien professeur d’Histoire, s’amuse depuis plusieurs années maintenant avec l’Histoire en la triturant, en la réécrivant, en la ré-inventant. Mais l’homme est habile, car toujours il laisse un fond de vrai dans les histoires qu’il concocte. Uchronie, thriller historique, ésotérisme, fantastique, super pouvoirs, guerre, espionnage … le scénariste est à l’aise pour mixer tous ces éléments et en faire une histoire solidement ancrée dans la réalité historique, bien que totalement invraisemblable. Sur ce point il ne cherche pas à tromper le lecteur, pour preuve ici les engins motorisés qui ont quasiment tous un look rétro-futuriste comme pour bien montrer qu’il s’agit là d’une fiction. Je ne sais pas si c’est vraiment l’objectif d’un tel décorum, mais c’est comme ça que je le vois.

Ce premier tome, sur trois prévus, met en place l’intrigue. On y découvre deux femmes très étroitement liées à deux des quatre éléments, l’une à l’eau et l’autre à l’air. Ce lien leur confère un « super pouvoir » qu’elles découvrent et ne maitrisent pas et qui intéresse fortement les Nazis, mais aussi les services secrets britanniques. Rappelons que nous sommes en 1938, et qu’une potentielle arme super puissante intéresse tout le monde. Les filles vont finalement décider d’apprivoiser ce pouvoir pour lutter contre les nazis.

Ce scénario fort bien mené qui met en scène des personnages historiques (l’actrice Hedy Lamarr, le producteur Louis B. Mayer, l’écrivain aventurier Peter Flemming, frère de Ian qu’on ne présente plus, le milliardaire Howard Hughes, …) se lit d’abord avec amusement et légèreté – genre « oui, bon encore une histoire de nazis qui cherchent une super arme » – puis avec un intérêt grandissant au fil des pages.

Un scénario accrocheur servi par le dessin réaliste maitrisé du Serbe Jovan Ukropina, qui se lit comme un bon roman fantastique, ou d’espionnage, ou d’aventure, ou d’histoire … ou tout à la fois.

J’attends avec impatience l’entrée en scène des élémentaires feu et terre !

Loubrun

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :