Rio – tome 4 – chacun pour soi

Scénario : Louise Garcia
Dessin : Corentin Rouge
Éditeur : Glénat
80 pages
Date de sortie :  juin 2019
Genre : aventure, chronique urbaine


Louise Garcia et Corentin Rouge concluent avec force leur thriller urbain au cœur de la société contemporaine brésilienne. Une fiction ancrée dans une réalité brutale, incarnée par l’un des plus grands dessinateurs réalistes du moment.

Présentation de l’éditeur

Deux journalistes gravissent, sous lourde escorte, les marches de la favela Beija-Flor pour s’entretenir avec le chef local qui n’est autre que… Rubeus ! Le jeune homme a en effet assis sa popularité en développant des marchés d’alimentation et de médicaments à prix réduits pour les déshérités. Désormais, il est à la tête d’une communauté quasi indépendante pour laquelle il a fait bâtir une clinique gratuite, plusieurs écoles et établi un impôt basé sur la large redistribution des gains. Une véritable réussite, mais qui ne saurait être tolérée en marge du système… Alors que le gouvernement a l’impression de perdre prise, une véritable guerre de pacification est en préparation pour se réapproprier les favelas. Beija-Flor servira d’exemple.

rio t4_pl

Mon avis

Nous retrouvons Rubeus, l’enfant perdu des favelas qui a vu sa mère se faire assassiner sous ses yeux et qui a refusé de grandir dans sa riche famille d’adoption. On le retrouve dans ce dernier acte à la tête de la plus grande Favela, après avoir éradiqué ou rallié à sa cause les gangs de narcotrafiquants. Insoumis aux gangs et insoumis au gouvernement, Rubeus a développé son propre système économique et a assis son autorité non sans avoir parfois recours à la violence.

Dans cet ultime acte, Rubeus est au sommet de sa gloire, et semble tout puissant. Plus dure sera la chute …

La guerre contre les forces gouvernementales va être d’une grande violence, mais ce sont les ennemis de l’intérieur qui feront le plus de ravage. Ainsi, le passé de Rubeus lui éclate à la face et aura raison de son empire.

Tension garantie à toutes les pages pour ce final apocalyptique magistralement mis en scène par Corentin Rouge. Son trait réaliste fait mouche dans toutes les scènes tant sur les décors que sur les expressions des personnages.

Voilà une série courte intelligente et bien dessinée où aventure et sujets de société se mêlent habilement.

Loubrun

 

 

 

2 commentaires sur “Rio – tome 4 – chacun pour soi

Ajouter un commentaire

  1. Faudra que je termine cette série quand j’en aurai l’occasion.
    Ce que je trouve bluffant dans le graphisme de Corentin, c’est le mimétisme avec celui de son père Michel qui l’a beaucoup influencé jusqu’au style des polices des bulles ! 👍

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :