Jour J. Tome 37

Lune Rouge 1/3

Scénaristes : Fred Duval Jean-Pierre Pécau
Dessinateur : Jean-Michel Ponzio
Editeur : Delcourt Néopolis
56 pages
Genre : Historique
Sortie : le 15 mai 2019

37 ème opus – 1er d’un nouveau cycle prévu en une trilogie – Lune Rouge doit son rang à la magnifique originalité qu’ont conçue les deux scénaristes Fred Duval & Jean-Pierre Pécau. Car il fallait oser, placer des camps rivaux maffieux se disputant au beau milieu de nulle part, sur la lune.

Avis de l’éditeur :

Lune 1980, d’un bout à l’autre de l’Europe on s’apprête à fêter les 60 ans de l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques d’Europe.
60 ans sont passés depuis que la révolution Russe a conquis l’Europe entière, et bien au-delà, car depuis les années 40,  l’étoile rouge brille aussi sur la Lune.
La Lune, dont l’URSSE tire sa plus grande richesse, l’hélium 3, unique source d’énergie du monde

PlancheA_363854

Mon avis :

1984 – Un convoi pénitentiaire circule en République socialiste d’Afrique du nord en direction du goulag. Les prisonniers à bord, proches de la déshydratation se querellent sans savoir réellement ce qui les attend. A bord du convoi, Félix Ardan, un ancien contrebandier belge et une jeune journaliste Babette Gloss font connaissance.

Arrivés au goulag, ils embarquent dans un porte-conteneur en direction de la lune. Trois jours de route spatiale avant l’escale Mir-3, là où vivent les gardiens.

Mais à peine débarqués, les ennuis affluent. Une embuscade de clans opposés traquent de pied ferme les nouveaux arrivants. Sans parler de la rareté des bonbonnes d’oxygène, véritables trésors en ces lieux maudits. Une zone plus qu’hostile attend nos nouveaux prisonniers. Des détenus de plus de 10 ans d’âge dans l’espace sont incapables de revenir sur Terre, dû à une pression qui les achèverait…

ori_aex_275124_9782413008071-page9

37 ème opus – 1er d’un nouveau cycle prévu en une trilogie – Lune Rouge doit son rang à la magnifique originalité qu’ont conçue les deux scénaristes Fred Duval & Jean-Pierre Pécau. Car il fallait oser, placer des camps rivaux maffieux se disputant au beau milieu de nulle part, sur la lune. D’un côté nous avons les « Ivanskaya » et de l’autre, les « slavanskya ». Une fois encore, nous comprenons la faible personnalité de l’humain, qui, quel que soit le lieu, profite de son semblable. Car la plupart des détenus purgent une peine on ne peut plus criminelle, travaillant dans des conditions extrêmement douloureuses… et tout cela pour un trafic d’hélium 3. En fabriquer en surpuissance, direction la Sibérie.

Par contre, en dépit d’une trame plus que convenable, la qualité graphique laissera plus d’un lecteur sur la touche. L’effet Photoshop signé Jean-Michel Ponzio  est on ne peut plus visible. Alors, oui, cela réussi pour les décors lunaires tout à fait remarquables. Mais que dire des faciès tout droit sortis de la 3ème dimension… Chacun se fera un avis sur la matière.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas votre combinaison, car à la moindre déchirure, au dehors, le climat fluctue entre -170° et +120°. De belles vacances en perspectives !

Coq de Combat

3 commentaires sur “Jour J. Tome 37

Ajouter un commentaire

  1. Ah oui, quand même… Ils ne se font même plus chier à faire en sorte que ça ressemble à du dessin… C’est atroce… Mais bon, le côté positif c’est que ça fait vivre des intermittents du spectacle comédiens… 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :