Le retour à la terre – T6 – Les métamorphoses

Scénario : Jean-Yves Ferri
Dessin : Manu Larcenet
Éditeur : Dargaud
48 pages
Date de sortie : 29 mars 2019
Genre : Humour

Ferri et Larcenet ont le don de non seulement trouver une idée, mais aussi de la développer, la triturer, l’emmener ailleurs et, finalement, en sortir une pépite inattendue…

Présentation de l’éditeur

Voilà 10 ans que Manu Larssinet, Mariette et tout le petit monde du « Retour à la terre » n’avaient pas donné signe de vie… Mariette attend un deuxième enfant. Madame Mortemont a appris à utiliser un Samsong ® et envoie des emojis énigmatiques. Manu, lui, part à la recherche de son père sur Internet et décide d’arrêter la bande dessinée. Quant à Philippe, l’éditeur-adjoint, il se lance dans un voyage téméraire en direction des Ravenelles… Un 6e tome qui réserve bien des surprises !

Ferri

Mon avis

On peut dire qu’ils choient les médias chez Dargaud. En effet, le SP (Service de Presse – La BD, en fait…) est accompagné d’un petit fascicule d’une dizaine de pages cartonnées au format à l’italienne, présentant ladite BD ainsi que quelques-unes de ses planches. Il faut dire également que les médias ont su se montrer digne et très bien rendre cette marque d’affection à la maison d’édition de la rue Gaston Tessier. Ce point m’a d’ailleurs un tout petit peu agacé. La production de BDs est historiquement haute et, même si la qualité n’est pas toujours là, les médias ne s’attardent que sur les « têtes de gondoles » du 9ème art et se pâment devant le dernier Enki Bilal, Davodeau, Bastien Vives, Astérix ou, dans le cas présent, Retour à la terre. Je dis que ça m’agace un peu car ce système (typiquement médiatique) ignore de nombreux auteurs tout aussi talentueux qui ne capteront peut-être jamais la lumière médiatique qu’ils méritent alors que d’autres, sous prétexte qu’ils ont sorti quelques best-sellers, seront encensés ad vitam aeternam quoiqu’ils produisent.

Claude

Bon, en l’occurrence, ici, c’est mérité. La BD est tout simplement excellente. Bien sûr, on va me dire qu’avec Larcenet-Ferri aux commandes, à priori, on pouvait s’y attendre. Mais là n’est pas le sujet. Si cette BD n’avait pas été bonne, elle aurait reçu, à peu de choses près, le même traitement médiatique. Mais bon, ne nous égarons pas plus en conjectures puisque ce n’est pas le cas. Je me répète, je la trouve excellente.

ekQq

On y retrouve l’univers, les personnages et, surtout, cet humour empreint d’autodérision permanente, des 5 premiers tomes. Bien sûr, tous les strips ne se valent pas, mais, comme pour les précédents, quelques très bons éclats de rire sont au rendez-vous. Ferri et Larcenet ont le don de non seulement trouver une idée, mais aussi de la développer, la triturer, l’emmener ailleurs et, finalement, en sortir une pépite inattendue. Qu’il s’agisse de personnages comme la Mortemont (évidemment !), dont la plupart des apparitions sont liées à des gags hilarants, ou des running gags comme le déni de paternité ou encore le trip de Philippe (de chez Dargaud) à travers la cambrousse, les auteurs savent ne pas en faire trop pour ne pas que l’on se lasse, mais suffisamment pour que l’on profite tout de même au maximum du potentiel comique. Pour moi c’est du grand art.

Retour_a_la_terre_T6_03

Et en parlant d’art, il ne faut surtout pas oublier la qualité du dessin. Sous des aspects un peu naïfs et enfantins, le trait de Larcenet est diablement précis. Malgré la simplicité apparente, il parvient à faire passer beaucoup d’émotions dans ses personnages. Les expressions des visages sont, elles, particulièrement précises et c’est tout sauf un hasard.

Retour_a_la_terre_T6_00

Pour toutes ces raisons, je ne peux que vous recommander ce 6ème tome, ainsi que les 5 premiers si ce n’est déjà fait, du Retour à la terre de Ferri et Larcenet.

 

 

Odradek

Un commentaire sur “Le retour à la terre – T6 – Les métamorphoses

Ajouter un commentaire

  1. Comme je l’ai déjà dit sur le forum, j’adore cette série et ce 6e tome que je n’espérais plus reste dans la lignée avec son duo d’auteurs très en forme en respectant la mise en page d’origine (des gags titrés d’une demi-page qui s’enchaînent par thème avec un fil conducteur racontant une histoire complète très cohérente !).
    Je partage donc l’avis pertinent d’odradek ainsi que son agacement concernant la Pub des médias qui ne prêtent qu’aux riches (rien d’étonnant car la plupart des journalistes n’y connaissent rien en BD !).
    J’ajouterai que je trouve les dessins de Manu plus travaillés qu’avant surtout au niveau des décors… bref, un petit bijou d’humour ! 😍

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :