Sabre

Auteur :  Éric Feres
Éditeur : Dargaud
256 pages 
Parution : 29 mars 2019
Roman graphique, documentaire, préhistoire

Tous ces éléments réunis donnent une vision mystique à cette tranche de vie animale. Étrangement : on aime ou on n’aime pas. Difficile à dire. Mais intéressant à feuilleter sans aucun doute.

Présentation de l’éditeur :

15.000 ans avant notre ère, durant le pléistocène, la Terre connaît une période de glaciation.

Dans un lieu encore épargné par le froid, un étrange éclair s’abat une nuit au sommet d’une montagne.

À l’intérieur d’une grotte naissent au même moment trois tigres à dents de sabre. L’un d’eux, Sabre, est particulièrement différent des autres… Malgré la méfiance du reste de la meute, le nouveau-né va pourtant être de toutes les aventures qui rythmeront leur existence. Mais quelles sont les véritables origines de Sabre, est-il issu du même monde ?…

Pour son premier album présenté comme un roman graphique sans dialogues, Éric Feres signe une œuvre singulière, audacieuse, fascinante et poétique.

Sans titre 2

Mon avis :

Comme le disent si bien les éditeurs : « Sabre » est une œuvre audacieuse. Il fallait oser « raconter » une histoire en 256 pages sans le moindre dialogue, sans la moindre légende, … seuls quelques onomatopées pour décrire les rugissements des animaux de cette aventure.

« Sabre » c’est sans aucun doute ce petit tigre préhistorique né différent. Il est plus petit que ses frères et sœurs, les pattes assez longues proportionnellement à son corps et un pelage clair. Pour peu, on croirait voir défiler sous nos yeux la naissance du premier chat sauvage de la création. Une tare génétique pour ses congénères, une évolution d’après Darwin…

Sans titre 3

Quoi qu’il en soit, ce petit animal aux traits assez comiques parvient à mener sa petite vie, tantôt rejeté, tantôt apprécié pour son aptitude à s’intégrer et à chasser. Les autres animaux, quant à eux, sont représentés dans un tout autre style graphique. Plus réaliste bien qu’une sorte de voile de poussière semble recouvrir chaque planche. Comme des parchemins retrouvés à l’époque de la pierre… sans oublier la magie des éléments : la neige, les éclairs, la foudre, … le mouvement des planètes.

Tous ces éléments réunis donnent une vision mystique à cette tranche de vie animale. Étrangement : on aime ou on n’aime pas. Difficile à dire. Mais intéressant à feuilleter sans aucun doute.

ShayHlyn.

2 commentaires sur “Sabre

Ajouter un commentaire

Répondre à ShayHlyn Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :