Stern – tome 3 – l’ouest, le vrai

Scénario : Frédéric Maffre
Dessin : Julien Maffre
Éditeur : Dargaud
70 pages
Date de sortie :  janvier 2019
Genre : western


« Beaucoup d’histoires circulent sur mon compte. c’est pour ça que j’ai fini par prendre les choses en main. »

Présentation de l’éditeur

En cette année 1882, cela fait déjà trois ans qu’Elijah Stern est croque-mort dans la petite ville de Morrison, au Kansas. Il est temps de parler du renouvellement de son contrat, et c’est justement l’un des sujets du conseil municipal qui se tient dans la salle d’école. L’arrivée d’un certain Colorado Cobb, fine gâchette à la réputation sulfureuse, invité à dédicacer son livre de Mémoires va quelque peu perturber le bon déroulement de la séance. Mais le pire est à venir : alors que Colorado Cobb discute sur un ton badin avec les habitants, l’irruption d’un homme armé d’un Colt et de mauvaises intentions à son encontre va précipiter la petite ville dans un déluge de feu et de sang, un drame au cours duquel Stern tentera tant bien que mal de prendre un peu de hauteur.

stern t3_pl

Mon avis

On ne change pas une équipe qui gagne ni une recette qui fonctionne ! Deux ans après les mésaventures à Kansas City du plus littéraire des croque-morts de l’ouest, les frères Maffre nous offrent un nouveau volet des aventures mouvementées de cet affable fonctionnaire des pompes funèbres. Oui, c’est un fonctionnaire puisqu’il est employé par la commune qui discute d’ailleurs du renouvellement de son contrat.

Ne croyez pas pour autant que tout l’album va se dérouler sur le ton léthargique d’une banale réunion d’un conseil municipal. Nous sommes dans l’ouest, le vrai, celui ou la poudre a plus de poids qu’une délibération ou qu’un beau roman d’Herman Melville dont est friand notre ami Stern. Ce sont donc bien la poudre et les balles qui vont parler pendant quasiment tout l’album et entrainer dans une spirale de violence la petite commune de Morrison.

Encore une fois, l’histoire et le scénario sont simplissimes, mais c’est drôlement efficace grâce à ce personnage atypique qui sort des stéréotypes du western et au dessin juste de Julien Maffre, dont le style semi-réaliste frise parfois la caricature sans jamais toutefois tomber dans l’exagération.

Alors, à la question que vous vous posez tous, le contrat de Stern a-t-il été renouvelé ? Je ne répondrai pas bien entendu, mais je peux vous dire que les auteurs ont certainement plus d’une idée dans leurs sacoches pour la suite de cette belle série.

Du grand western avec un personnage humaniste très attachant, mêlant avec simplicité et intelligence action et réflexion.

Loubrun

 

 

2 commentaires sur “Stern – tome 3 – l’ouest, le vrai

Ajouter un commentaire

  1. Comme notre Grand Vizir, je ne suis pas grand fan de western, mais je dois reconnaitre que, comme les 2 premiers tomes, j’ai encore bien apprécié cet Ouest qui justifie son nom.
    Après un démarrage plan plan, on se demande ce que cette histoire peut bien nous réserver, et puis… un peu à la Tarentino, l’action commence à déraper un peu et le rythme va crescendo jusqu’à l’apothéose finale… et les conséquences que je me garderai bien de vous dévoiler ! 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Stern: Que du très très bon, jusqu’à présent, avec un personnage bien atypique pour ce genre, mais très attachant. ♥♥♥♥♥

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :