Le prince de la nuit T08 : Anna

Scénario : Yves Swolfs.
Dessin : Thimothée Montaigne.
Éditeur : Glénat.
Sortie : 14 novembre 2018.
56 pages.
Genre : aventure ésotérique.

« Le jour porte conseil (humour de vampire) ».
le prince de la nuit anna

Le résumé.
Kergan parcourt depuis huit cents ans les steppes et forêts d’Europe centrale. Des siècles de chasses nocturnes, en compagnie de son initiatrice Arkanéa, qui lui ont apporté la force et l’expérience d’un vampire ancien… En cette année 1013, les deux compagnons font halte à Kiev où le seigneur Vladimir règne en maître absolu. C’est ici que Kergan, désormais prêt à obéir à ses propres instincts, va décider de s’émanciper d’Arkanéa. Et de marquer de ses crocs le cours de l’Histoire…
pdlan8

Mon avis.
Avant même de commencer ma lecture, je fais le triste constat qu’un nouvel album du Prince de la nuit était avant un événement mais qu’actuellement, ce n’est plus qu’une nouveauté parmi tant d’autres.
J’ouvre l’album et horreur et damnation, ce n’est pas du Swolfs au dessin. Mais, mais, mais c’est quoi cette arnaque ? Le prince de la nuit, je ne sais pas pour vous mais c’est tellement labellisé « dessin élégant et sensuel » que j’ai presque eu une crise cardiaque en découvrant celui du super remplaçant Thimothée Montaigne (il avait déjà repris le troisième testament). Mais à la réflexion, c’est surtout la colorisation très sombre qui a le plus titillé mes pupilles. N’hésitez pas à comparer avec les albums précédents, ça saute aux yeux. Sinon il faut l’avouer, Montaigne s’en sort plutôt avec les honneurs, son trait est expressif (grand-mère pourquoi as-tu de grands yeux injectés de sang ?) et excelle dans les scènes d’action. Et la couverture est superbe.
L’autre point positif, c’est d’avoir encré l’histoire en Ukraine avec une lutte de pouvoir pour le trône du coin. Heureusement car la partie sur Kergan est assez prévisible, il a soif, il a encore soif et il a toujours soif.
Finalement, une lecture plaisante avec une bonne histoire avec sa dose de trahison et de valeurs médiévales telles que la torture, l’obscurantisme et de belles batailles sanglantes.
Maintenant curieux de voir si le lecteur franchira le cap du changement de dessinateur…et surtout celui de la colorisation ? Je dois dire que je suis assez perplexe et dubitatif vis-à -vis  de ce changement qui casse un peu l’uniformité de la série.

Samba.

 

3 commentaires sur “Le prince de la nuit T08 : Anna

Ajouter un commentaire

  1. J’ai le vague souvenir d’avoir lu les premiers tomes attiré par le graphisme, mais vite abandonné car le fantastique avec des vampires, c’est pas vraiment mon truc !… et c’est vrai que ce changement graphique est déstabilisant !… donc, sans moi of course ! 🧛‍♂️

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :