Les pirates de Barataria – tome 12 – Yucatan

Scénario : Marc Bourgne
Dessin : Franck Bonnet
Éditeur : Glénat
48 pages
Date de sortie :  26 septembre 2018
Genre : aventure


« Je t’ai déjà dit de ne plus m’appeler capitaine, on est des terriens maintenant, mon vieux. »

les pirates de barataria t12_pl

Présentation de l’éditeur

1821. Le temps des corsaires, Barataria, tout cela est terminé. Artémis et Dominique You coulent désormais des jours heureux dans la taverne qu’ils ont achetée à La Nouvelle Orléans, laissant leur vie d’aventure derrière eux. Du moins le pensaient-ils… Alors qu’il apprend la mort de Pierre Lafitte et la fuite de son frère Jean poursuivi par la flotte américaine, You sent retentir en lui l’appel du large et décide de partir à sa recherche à bord de L’Abeille sans en informer Artémis. La jeune femme se sent trahie : pourquoi You est-il reparti, alors que sa place est ici, avec elle ? N’est-elle pas finalement en train de se mentir à elle-même ?

 

Mon avis

Ultime tome pour cette saga maritime de haute volée qui tient les flots depuis 9 ans. C’est la fin d’une aventure pour les auteurs, les lecteurs et les héros de cette histoire de piraterie mélangeant histoire et fiction. Marc Bourgne a tissé durant ces 9 années et en 12 albums une belle fresque où le vent aventureux soufflait à chaque page.

Difficile de mettre fin à une série qui marche. Difficile et courageux, et donc tout autant méritoire. Mais je pense que c’est une sage décision et je préfère voir une belle série se terminer proprement plutôt que des auteurs tirer un peu trop sur le cabestan !

Difficile pour les personnages aussi, qui ont vécu mille et une aventures et qui ont du mal à tourner la page et à rester les pieds sur terre. D’ailleurs ils trouvent chacun bon prétexte pour se remettre à flots. Mais les temps changent, la piraterie vit ses derniers instants et ses héros n’auront pas d’autre choix que de prendre une autre voie. C’est donc cette transition et ce changement d’époque qui nous est raconté ici, avec forcément moins d’aventure que dans les précédents volumes et une ambiance tendant vers la mélancolie. Cette ambiance, si elle peut décevoir de prime abord, parce que après tout dans une série maritime on veut de la grande aventure, s’inscrit parfaitement dans le cycle narratif de la série et finalement clôt celle-ci d’assez belle manière.

Franck Bonnet qui assure le dessin depuis le début nous a livré des planches splendides sur les 12 albums, avec notamment des scènes maritimes superbes d’un réalisme à chaque fois saisissant.

De La Nouvelle Orléans au Caire en passant par Ste Hélène, Marc Bourgne et Franck Bonnet nous ont bien fait voyager à travers les océans en nous présentant la piraterie sous un angle assez différent de ce qu’on peut voir habituellement en BD. Merci !

Loubrun

 

 

Un commentaire sur “Les pirates de Barataria – tome 12 – Yucatan

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :