Kraken

Scénario : Emiliano Pagani
Dessin : Bruno Cannucciari
Éditeur : Soleil
104 pages
Date de sortie : 12 septembre 2018 
Genre : Roman Graphique

« Celui qui doit combattre des monstres doit prendre garde de ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes dans un abîme, l’abîme regarde aussi en toi ».

F. Nietzsche

Présentation de l’éditeur

Damien est l’enfant inutile, un incompris, un différent, sur lequel tout un village de marins-pêcheurs a jeté son dévolu pour expier ses douleurs liées aux disparitions en mer trop fréquentes de ses habitants…La crise est là, bien installée. Le poisson s’est raréfié. L’épuisement des ressources marines programme la mort du village. Les pêcheurs pensent que le Kraken en est responsable. Le Kraken, un monstre sous-marin légendaire, qui réclamerait son dû après des siècles de prospérité ? Superstitions et légendes sont plus fortes que la raison !

Damien, le simplet – celui qui aurait mieux fait de mourir avec son père et son grand frère plutôt que de survivre au naufrage de leur bateau – y croit aussi, au Kraken ! Et lui, il va l’éliminer. Pour cela, il appelle à la rescousse l’ancien présentateur d’un programme TV à succès sur les créatures des abysses.

Mais le monstre, ne serait-ce pas plutôt les instincts primaires de l’Homme, capable de sacrifices pour conjurer le mauvais sort ?

Mon avis

Encore une très bonne BD parue chez Soleil. Le format est le même que pour leur excellente collection Soleil de Nuit et la qualité semble s’en ressentir.

Ça aurait pu s’intituler : Tous des monstres, mais le titre était déjà pris, par une certaine Mme Blansec qui, hasard ou pas, porte le même prénom que la mère du jeune Damien.

kraken-3.jpg

Malgré tout, on va encore dire que je chipote, mais je crois qu’une des phrases du résumé (éditeur) ne reflète pas vraiment ce dont il est question. En effet, les pêcheurs ne pensent PAS que ce soit le Kraken le responsable de la pénurie de poisson et des autres drames qui frappent la communauté. Et c’est même le nœud de cette histoire : ils pensent que c’est de la faute de Damien. Encrés (c’est le cas de le dire pour des marins) dans des superstitions que dénonce globalement ce récit, aveuglés par leur ignorance et vautrés dans le confort de leurs traditions, ils ne vont pas chercher plus loin que cet enfant un peu différent qui a survécu, par le passé, à un naufrage qui aurait dû le condamner.

IMG_20181030_0002

D’ailleurs, le parallèle est un peu osé (mais bon, je me lance), un peu comme dans cette série de films où la mort rattrape une à une des victimes qui n’auraient pas dû lui échapper dans un premier temps, Damien n’est finalement ici qu’en sursis. Le village entier lui rappelle constamment qu’il aurait dû y passer, lui mettant ainsi une pression aussi insupportable qu’insurmontable.

Le présentateur TV est également intéressant car il fait office de lorgnette sur un monde fermé que nous ne comprenons pas forcément. De prime abord, c’est personnage positif car il prend naturellement la défense du faible. Mais, au final, il est aussi victime d’une forme d’aveuglement, certes, pour des raisons plus humanistes que les villageois, mais avec un même résultat dramatique puisque les victimes s’accumulent…

IMG_20181030_0001

Côté dessin, Kraken est également une grande réussite. Le trait est précis, ni trop réaliste, ni trop caricatural. Les décors sont excellents tout comme les personnages. Qu’il s’agisse de leurs visages, expressions, attitudes ou mouvements, Bruno Cannucciari maîtrise clairement son sujet. Enfin, son traitement en bichromie est parfaitement adapté à l’ambiance de cette histoire.

kraken-4

Résultat, un très bon scénario qui nous fait nous interroger sur nos rapports sociaux, le tout magistralement illustré. Que demander de plus ?

 

 

Odradek

 

2 commentaires sur “Kraken

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :