Beware of Rednecks

Scénario : Mud, Armand Brard, Tomeus
Dessin : Prozeet, Toth’S, Tomeus
Éditeur : Ankama (Label 619)
100 pages
Date de sortie :  21 saptembre 2018
Genre : Parodie, horreur, thriller


Y en a peu, des comme toi, qu’on a laissé venir ici.

Et y en a encore moins qu’on a laissé repartir.

003

Présentation de l’éditeur:

Ce troisième « DoggyBags Présente » vous emmène dans les tréfonds des États-Unis puisque les trois histoires (Bone PickersDance or Die et The Bad Seed) mettent en scène les pires Rednecks que la bannière confédérée ait connus. Entre un survivaliste taiseux, une vengeance de taulard et une virée dans une petite ville des Appalaches au solo du banjo, préparez-vous à danser sur un drôle d’air !

004

 

Mon avis:

Voici encore trois histoires macabres concoctées par l’équipe de fous furieux géniaux du Label 619. Trois récits qui se déroulent dans des coins perdus des états les plus bouseux nord-américains, des endroits où vous ne voudriez pas passer vos vacances, croyez-moi ! Les auteurs, férus de comics d’horreur américains des fifties, nous présentent des personnages n’ayant d’humain que le nom. Se servant de thèmes profonds chers à l’américain de base (le péquenot type donc), à savoir la famille, la peur des manigances de l’état et des scientifiques, l’obsession survivaliste et l’appartenance à une classe populaire blanche, ils nous livrent des récits où la violence, l’horreur et la folie homicide font monter notre tension nerveuse jusqu’au paroxysme ! De quoi vous faire vomir le litron de bière frelatée que vous venez d’ingurgiter !

001

 

Si vous aimez la bidoche (humaine) sanguinolente, les bleds perdus balayés par le vent et le hillbilly rock, cet album est pour vous. Les autres âmes sensibles s’abstenir.

Comme d’habitude, les histoires sont entrecoupées de fausses publicités, d’anecdotes et de renseignements pratiques pour bien faire la différence entre les divers débiles, pardon pauvres gens, qui parsèment certains coins perdus de cette grande nation que sont les U.S.A. S’il y a autant de débiles profonds et de tarés congénitaux (pléonasme?) sous la bannière étoilée, j’ai bien peur que leur cher président actuel ne fasse un deuxième mandat…

 

JR

 

 

 

Un commentaire sur “Beware of Rednecks

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :