Inca – Tome 2 – La grotte du nautile

Scénario : Laurent Granier / LF Bollée
Dessin : Alberto Jiménez Albuquerque
Éditeur : Glénat
64 pages
Date de sortie : 04 juillet 2018
Genre : Histoire / Aventures

Je ne parle même pas de la page 44 où l’on voit Amaru et Qhari courir sur une piste inca dans un élan de joie et de bonne humeur (on se croirait dans Astérix) alors que leur quête est hyper sérieuse, difficile, qu’il y a des morts et que l’Empire se désagrège…

Présentation de l’éditeur

Le pays Inca est à feu et à sang depuis la mort de l’empereur. Ses fils se disputent le trône ; le peuple est décimé par l’épidémie de variole apportée par ces conquistadors venus d’Europe qui cherchent à conquérir toujours plus de territoire. Revenu dans le village qui l’a vu grandir pour en savoir plus sur ses origines, Amaru tente vaille que vaille de sauver Nuna, grièvement blessée, en l’amenant chez son ami Sayri. Il fait également appel aux connaissances du vieil homme pour déchiffrer le message inscrit sur les langes dans lequel il fut trouvé nourrisson : il s’agirait d’une obscure prophétie dont Amaru le « Fils du Soleil » pourrait bien être la clé…

Laurent Granier, auteur de films et d’ouvrages sur le sujet, s’associe au scénario à LF Bollée pour réaliser cette fresque authentique et cruelle sur le sort trop peu connu du peuple inca. Pour ce second tome, c’est le dessinateur Aja qui reprend le flambeau de fort belle manière.

9782723499569_p_2

Mon avis

Alors là ! Franchement ! Dîtes-moi que c’est une blague ? Attendre cinq ans pour lire la suite d’une série qui partait sur d’assez bonnes bases (bon dessin, bon scénario) et se retrouver avec ça dans les mains ? Je dirais que c’est un peu osé, surtout venant d’un éditeur que j’apprécie habituellement.

IMG_20180926_0003.jpg

D’abord le dessin. Certes, on est bien dans le domaine des goûts et des couleurs, mais là, franchement, même objectivement, je ne trouve pas ça terrible. Les décors, bon, ça passe. Certaines pleines pages sont plutôt réussies (notamment à l’intérieur de la montagne aux disques d’or), mais au niveau des personnages on est loin du compte. Les visages ont quelque chose de pas sympa, je ne saurais dire quoi mais c’est comme ça que je les perçois. Et du côté anatomique c’est pire, surtout quand les personnages sont en mouvement. Je ne parle même pas de la page 44 où l’on voit Amaru et Qhari courir sur une piste inca dans un élan de joie et de bonne humeur (on se croirait dans Astérix) alors que leur quête est hyper sérieuse, difficile, qu’il y a des morts et que l’Empire se désagrège… Bon, en fait si, je viens de vous en parler… Mais le contraste est tellement hallucinant que c’était impossible de ne pas la mentionner. Et pour finir, même la couverture n’est pas très jolie…

IMG_20180926_0004

Encore, s’il ne s’agissait que du dessin… ça pourrait aller… Mais non, le scénario est encore bien plus catastrophique… En fait, tout se passe à peu près bien jusqu’à la page 42. C’est-à-dire que le récit suit son cours à un rythme que l’on qualifiera de « normal » quand, tout à coup, la machine s’accélère… Que dis-je, elle s’emballe la maquina ! On passe directement de la seconde à la sixième… Les 20 dernières pages sont donc un résumé hyper condensé de ce qu’auraient pu (du/voulu) faire les auteurs sur les 3 ou 4 (potentiels) tomes suivants… Il y a 4 statuettes à récupérer, et au vu des distances (plusieurs milliers de kilomètres dans une nature hostile en 1533), il y avait largement moyen de faire un tome par statuette. Mais non, le héros Amaru et son acolyte Qhari te font ça fissa fissa, en quelques enjambées (cf la fabuleuse page 44), hop hop hop, et voilà que je t’enquille les centaines de kilomètres en petite foulée. Et là, très clairement, le ressenti, alors même qu’on n’a pas fini de lire la BD, c’est que cette fin est sévèrement bâclée. Il y a presque un petit côté manque de respect pour le lecteur je trouve… Parce que, de deux choses l’une, soit les gens qui ont fait ça pensent qu’on ne va pas s’en rendre compte et ils nous prennent donc pour des idiots, soit ils ont conscience qu’on va s’en rendre compte mais ils s’en fichent…

IMG_20180926_0002

D’ailleurs, à propos de respect des lecteurs, je me faisais la réflexion suivante : c’est cool de la part de Glénat d’avoir donné une suite à cette série (qui, après plusieurs années, semblait vouée à l’abandon) mais si c’était pour la torcher comme ça, c’était peut-être finalement pas la peine…

 

Odradek

3 commentaires sur “Inca – Tome 2 – La grotte du nautile

Ajouter un commentaire

  1. Je n’ai pas lu cette « série » car ce n’est pas mon genre de prédilection. Je comprends néanmoins la frustration d’avoir une fin bâclée !… il vaut mieux quelques fois, pas de FIN du tout !
    J’ignore les raisons du revirement des tomes prévus (ventes ?) mais il est évident que dans ce cas les auteurs sont victimes de la politique de l’éditeur.
    Je suis d’autant plus surpris que LFB est un scénariste que j’apprécie car il nous avait fait un cadeau inestimable pour le T3 de « L’idole et le fléau » qui n’est jamais sorti et nous avait livré son scénario complet ! 👍
    Quant aux dessins, c’est vrai que je les trouve trop caricaturaux par rapport au sujet traité ! 🙄
    Toutes ces critiques sont partagées sur les différents sites spécialisés et Odradek les a bien développées ! 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Déjà, la couverture me fait fuir en courant. Et puis Le dessin est plein d’imperfections (regardez l’extrait avec les deux persos qui courent. Y’a un truc bizarre au niveau des jambes du premier), et les couleurs sont pas terribles.
    Album en main, j’ai su au bout de 5 secondes que je ne le lirai pas.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :