Eden T.1

LE VISAGE DES SANS-NOMS

Scénario : Fabrice Colin
Dessin : Carole Maurel
Éditeur : Rue de Sèvres
80 pages
Parution : le 12/09/2018
Genre : sociologie, réflexion, politique.

Lutte des classes, injustice sociale, tromperie et pouvoir mènent ce premier tome.

Présentation de l’éditeur :

Lutte des classes, injustice sociale, tromperie et pouvoir mènent ce premier tome.

Phoenice, anciennement San Francisco, n’est plus qu’un état à part entière divisé en deux zones depuis le tremblement de terre qui l’a partiellement détruite au 21ème siècle : les quadrants, quartiers où vit la majeure partie de la population, et le cœur, ville dans la ville, juchée sur une colline et protégée par un mur. Les élus, classe dominante et éduquée, vivent à l’abri du mur et détiennent tous les pouvoirs y compris militaires… les autres habitants sont répartis selon un système de castes principalement des ouvriers, soldats, nourrisseurs et déclassés. Jonas, 14 ans vit avec une mère dépressive, un père révolutionnaire, et sa sœur Helix 15 ans qui vient de réussir l’Ascension, concours d’entrée pour intégrer les « élus ». A présent, intronisée, et passée de l’autre côté, elle est coupée de sa famille. Jonas, pour échapper à sa condition modeste n’a qu’une issue, réussir également le concours. Saura-t-il défier son père, choisir son camp entre des factions activistes, et garder une moralité pour réussir ?

p12

Mon avis :

Pas toujours fan des dessins qu’on peut retrouver dans les publications de rue de Sèvres, il faut avouer que le principal est souvent le contenu. Dans ce cas ci, à l’instar de nos célèbres Anonymous sur la toile majoritairement, voici Eden qui reprend un peu le même principe.

Mais revenons-en d’abord au sujet en lui-même. Jonas, 14 ans, trime comme un malade dans une usine où il travaille 6 jours sur 7. Une vie de labeur partagée avec la majeure partie de la population de Phoenice, le nouveau nom de San Francisco. L’être humain, suite à un terrible tremblement de terre, a fait un bond de plusieurs siècles en arrière, revenu au stade des élus et du peuple (miséreux, travailleur, perdu…)

J’ai d’ailleurs eu du mal à réaliser que nous étions à San Francisco en voyant les décors archaïques et les habits simples et plus pratiques que sophistiqués – comme nous pourrions les connaître aujourd’hui.

p15_0

C’est dans ce contexte malaisé que Jonas se prépare à passer l’examen d’entrée pour quitter son monde fastidieux pour l’élite. Mais c’est sans compter la complexité de ces tests – quasi impossibles – et les manigances en arrière plan. Les gens au pouvoir veulent y rester et certainement pas partager leurs savoirs – et avoirs – avec le peuple.

Voilà comment, à défaut de rejoindre sa sœur parvenue à atteindre l’élite, Jonas va découvrir une bande d’opposants qui veulent à tout prix faire tomber l’ordre établi au profit de la démocratie.

Autant dire que c’est du vécu intergénérationnel ! Bien que le contexte se déroule des siècles plus tard, nous ne sommes pas mieux lotis. C’est donc pourquoi, à défaut d’un dessin magnifique, mais somme toute assez sympa malgré tout, que nous sommes invités à réfléchir à nos conditions de vies, ce que cela pourrait être, mais surtout : ce que ça DEVRAIT être !

Notre civilisation est-elle si éloignée de celle de Phoenice ? Ne devrions-nous pas nous bouger un peu pour que les choses changent ? Autant dire qu’à l’approche des élections communales, ici en Belgique, c’est fort à propos.

ShayHlyn.

2 commentaires sur “Eden T.1

Ajouter un commentaire

  1. Euh, le château des étoiles de Alice, Darnand de Bedouel, les spectaculaires ….c’est chez Rue de Sèvres et c’est tout bon comme dessin…

    J'aime

    1. Je ne dis pas, y en a des bons hein 😉 mais je préfère rue de Sèvres pour son contenu toujours enrichissant. J’ai des coups de coeur de chez eux qui m’ont pris aux trippes sans pour autant que le dessin soit grandiloquent. Je pense à la guerre de Catherine. Dessin simple mais efficace et j’ai A-DO-RÉ.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :