Une aventure de Renée Stone

Tome 1 – Meurtre en Abyssinie
Scénario : Julie Birmant
Dessin : Clément Oubrerie
Editeur : Dargaud
64 pages – cartonné – 31 août 2018
Aventures

Jeune romancière célèbre, Renée Stone, se rend en 1930 au couronnement de l’Empereur d’Ethiopie à Addis-Abeba. Elle y fait la connaissance d’un étrange jeune homme : John Malowan, archéologue maladroit, mais passionné, qui met pour la première fois les pieds dans ce pays inouï où son père a été assassiné. Par qui ? Pourquoi ? Mêlés malgré eux à une affaire de tablette mythique, Stone et Malowan se lancent dans une quête des origines de notre civilisation qui les entraînera bientôt aux confins de l’Irak. Cette aventure est la première d’une série qui les fera parcourir le monde entier.

Les enquêtes d’une Miss Marple jeune, belle et intrépide, par les auteurs de la série Pablo !

Une aventure de Renée Stone. Un titre qui en dit long. L’héroïne, féminine, élégante, cultivée, voyage seule dans un pays exotique, dur, rempli de dangers et de mystères. Elle porte un prénom qui peut aussi être masculin. Tout au long du récit elle sera entourée d’hommes, tous fort différents, à qui elle saura tenir tête. Son nom, Stone, fait référence à la force. Elle est bien une femme forte et intelligente qui utilisera les ruses féminines pour arriver à ses fins. Elle cèdera aussi à ses pulsions sexuelles mais gardera la tête froide quand il s’agira de se sortir de situations difficiles. Elle est romancière et l’aventure qu’elle va vivre en Ethiopie est digne des meilleurs récits d’aventures où se mêlent Histoire, espionnage, énigme et personnages hauts en couleurs.

2

Ce qui m’a plu dans la construction du récit c’est l’expression des pensées des différents personnages. Elles suscitent le questionnement du lecteur qui aimerait aussi trouver les réponses. Le suspense est ainsi maintenu jusqu’à la fin. Ces pensées nous font entrer aussi dans l’âme des personnages, elles dévoilent ce qu’ils ne montrent pas ou essayent de cacher : cela donne une dimension fort humaine à ses aventuriers. Les rétrospections intelligemment introduites permettent de comprendre les enjeux de l’intrigue et de donner un rythme particulier au récit.

3

Au niveau graphique, j’aime les tons utilisés. Les nuances de jaune et de vert correspondent au pays dans lequel se déroule le récit et aux tenues des Européens en Afrique à cette époque. J’aime les jeux d’ombres qui mettent en valeur les expressions faciales des personnages, les côtés obscurs de leur personnalité, leurs peurs et leurs fantasmes. Il y a un juste équilibre entre le texte et le dessin.

J’ai aimé cet album, je me réjouis de lire le tome 2 !

Irbis

3 commentaires sur “Une aventure de Renée Stone

Ajouter un commentaire

  1. Belle 1ère chronique dont j’ai été inspiré de faire la bannière et bienvenue Irbis 😉
    Juste une petite précision sur le prénom de l’héroïne qui peut être masculin « phonétiquement » mais pas orthographiquement comme Claude ou Dominique… et je sais de quoi je parle car c’est celui de ma femme… qui ne l’aime pas ! 🙄
    D’accord avec Samba pour mieux connaître nos nouvelles chroniqueuses !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :