Le tailleur de pierre

 

Scénario : Olivier Bocquet

Dessin : Léonie Bischoff

D’après le roman de Camilla Läckberg

Editeur : Casterman
128 pages – cartonné
Parution : 06 juin 2018
Enquête policière

Après La Princesse des glaces et Le Prédicateur, une nouvelle enquête de Patrik Hedström et Erica Falck, d’après les best-sellers de Camilla Läckberg, la reine du polar nordique.

Présentation :
À Fjällbacka, il n’y a pas de rideaux aux fenêtres.

Ce n’est pas qu’il n’y ait rien à cacher : c’est que tout le monde regarde ailleurs. Ce qui permet à certains secrets de rester enterrés pendant des décennies. Mais quand ils refont surface, personne n’en sort indemne.

Personne.

Et surtout pas quand un pêcheur remonte du fond de l’eau, dans sa nasse, le corps d’une petite fille.

2

Mon avis :

Trois ans d’attente pour cette troisième, et dernière, adaptation d’un roman de la diva suédoise du crime, Camilla Läckberg. Homogénéité de la série, comme pour les deux premiers tomes, la couverture présente un visage féminin et les premières planches commencent par la présentation des personnages que nous allons rencontrer tout au long du récit.

3

Si le scénario n’est pas d’une fidélité à la trame narrative du roman, le travail d’Olivier Bocquet donne du rythme au récit grâce à un découpage très construit. Certaines cases sont bourrées d’informations dans les dessins, ce qui allège le texte. Il y a même un petit côté naturaliste dans les décors qui ont fait l’objet d’un voyage de repérages. Olivier Bocquet et Léonie Bischoff ont en effet passé plusieurs jours, en 2013, dans le village suédois de Fjällbacka pour s’imprégner des ambiances locales. Cela donne de belles reconstitutions comme celle du café Grön par exemple.

4
Le dessin s’affirme tout en nuances et délicatesse (les bords de cases sont tracés à la main levée). Plusieurs coloristes ont travaillé sur cet épisode, mais le tout garde la lumineuse évidence des lumières nordiques. Les pages de flash back dans les années 20 sont de toute beauté.

Skippy

5 commentaires sur “Le tailleur de pierre

Ajouter un commentaire

  1. Je me réjouis aussi de le lire car j’avais adoré les romans de cette saga d’Erica et Patrik et avais trouvé les 2 premières adaptations BD très réussies ! 😍

    J'aime

  2. toujours aussi efficace ! personnages bien campés, ambiance de plus en plus lourde, et sordides histoires de familles.

    J'aime

  3. J’ai attendu un peu mais j’ai fini par le lire… Bien que j’ai lu les romans je ne me souvenais plus de l’issue car je me demandais bien quel serait le lien avec le passé du début… et puis tout s’explique ! (Je me souviens que, dans le roman, les 2 époques étaient intercalées au fil des paragraphes contrairement à la BD.)
    Certaines séquences ont une mise en page originale avec des scènes simultanées de part et d’autre de la page.
    Le graphisme se veut volontairement un peu maladroit mais très lisible et expressif, rehaussé par des teintes sublimes !😍
    Bref, une belle adaptation, même si j’ai dû prendre plus de plaisir avec le roman original (comme d’hab). 4/5👍

    Skippy, d’où tiens-tu que ce serait la dernière adaptation ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :