Orcs et gobelins T.3

Gri’im
Scénariste : Nicolas Jarry
Dessinateur : Stéphane Créty
Éditeur : Soleil
Genre : Heroic Fantasy
Sortie : le 11 avril 2018

Troisième tome de la saga concocté par Nicolas Jarry, que l’on ne présente plus. Auteur prolifique, il parvient aisément à nous plonger au cœur de ses scénarios. Bien que ce nouvel opus semble de prime abord suivre une ligne trop lisse, trop stéréotypée. Les effets de surprise ne surprennent guère, et les protagonistes, à l’exception du nouvel orc, Gri’im manquent cruellement d’envergure.

Avis de l’éditeur :

Il n’y a pas pire ennemi qu’un vieil orc qui a tout perdu. Après trente années d’emprisonnement et de tortures, Gri’im est enfin libre. Autrefois, seigneur de guerre, il n’est plus qu’un vieil Orc brisé, brûlant de se venger. Mais, traqué comme une bête, blessé, il cherche refuge auprès d’une caravane d’humains qui se rend à Aspen. Depuis la guerre des Goules, la cité est censée être déserte, mais un prédateur aussi ancien que redouté, éveillé par la magie de l’elfe bleue Lanawyn, rôde…

9782302068735-27781-large-orcs-gobelins-tome-3-gri-im

Mon avis :

Il se nomme Gri’im. C’est un orc qui survit contre vents et marées. Torturé, isolé, blessé, tout orc robuste qu’il est, il n’en mène pourtant pas large. Sans parler des traqueurs qui le chassent, pour une prime bien juteuse. Affamé et désorienté, il s’en prend à une caravane d’humains, prenant une princesse en otage, Dame Solei. Un deal est proposé : l’aider à récupérer de ses blessures contre la vie sauve de la princesse. Un contrat honoré par le maître et père de Dame Solei… mais les mercenaires accompagnant la caravane ne sont pas du même avis, surtout qu’ils savent que la tête de l’orc est mise à prix : 4000 talions mort ou vif.

Troisième tome de la saga concocté par Nicolas Jarry, que l’on ne présente plus. Auteur prolifique, il parvient aisément à nous plonger au cœur de ses scénarios. Bien que ce nouvel opus semble de prime abord suivre une ligne trop lisse, trop stéréotypée. Les effets de surprise ne surprennent guère, et les protagonistes, à l’exception du nouvel orc, Gri’im manquent cruellement d’envergure.

9782302068735_3

Graphiquement, du bon et du moins bon. Les plans aériens et les paysages d’hiver apparaissent sans le moindre défaut, du travail précis, net et lisse. Ce qui n’est pas assurément le cas pour certains protagonistes, qui présentent plus d’une lacune visuelle.

A chaque nouveau tome, un nouveau personnage. Comme c’est généralement le cas également pour la série Nains. Une forme de tranche de vie, si l’on peut dire. Un tome qui se lit, mais qui ne recèle pas les ingrédients du premier opus, qui nous avait littéralement fait frémir dans nos sièges.

Peut-être que le quatrième tome de ces chers monstres verts rehaussera le niveau.

Coq de Combat

2 commentaires sur “Orcs et gobelins T.3

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :