King of Ants – tomes 1 et 2

Scénario : Nagahisa Tsugawaki
Dessin : Ryû Itô
Éditeur : Komikku
Date de sortie : 25/01/2018
Genre : shônen, action.


king-of-ants-komikku-annonce-thumb

Présentation de l’éditeur

Shirô est le caïd du quartier. Il y fait régner sa loi à coups de poing et ses ennemis sont légion ! Un jour, il apprend qu’il est le fils biologique du patron de la multinationale Rikudô. Les autres héritiers ne veulent pas que Shirô touche un centime de cette fortune et ils mettent sa tête à prix ! Mais c’est bien mal connaître ce dernier qui va déclencher une guerre sans précédent ! Les coups vont pleuvoir !

Mon avis

Entre dessins sublimes pour dépeindre des bastons de bas étages afin d’atteindre des sommets : voilà ce qui peut résumer, selon moi, « King of ants » (en français : le roi des fourmis). Autant dire que c’est un bon coup de poing dans la tronche que cette lecture là ! Mettant ma féminité de côté, laissant rejaillir la rebelle en moi : j’ai dévoré les deux tomes, d’abord crescendo – me disant que c’était une œuvre trop « masculine et virile » à mon goût – pour finalement y trouver mon compte d’adrénaline au point d’accélérer mon rythme de croisière.

En résumé : notre (anti)héros, Shirô Aguri, découvre qu’il est le fils caché d’un riche homme d’affaires japonais qui vient tout juste de décéder. N’ayant pas été reconnu par son père, contrairement aux enfants qu’il avait adoptés : Aguri n’a techniquement droit à rien. Sauf que le lien du sang prévaut et qu’en sachant cela, les trois héritiers officiels ne comptent pas laisser passer le moindre risque que ce petit avorton reconnu comme plus grand voyou de Tokyo et ses environs deviennent le seul à brasser les milliards du paternel.

Reste donc à terrasser l’ennemi tant qu’il n’est qu’une petite fourmi perdue dans la masse grouillante et anarchique des voyous et petites frappes de la ville. Oui… mais non ! Aguri, bien qu’ayant grandi à la dure, se frayant un « nom » par la force des poings et des bagarres interminables entre gangs et autres rebuts de la société : il est aussi rusé qu’un renard et hors de question pour lui de se laisser piétiner. Si quelqu’un doit écraser des fourmis jusqu’au nouveau roi, ça sera lui et non le contraire !

king-of-ants-ext-1-thumb

Pfiou : autant dire que ça cogne dur. Les coups bas fusent de toutes parts et le tout : sans fausse note graphique ! Je dois dire que je m’attendais à des images brouillons dans lesquelles la violence serait un amas de traits et d’onomatopées – ce qui arrivent souvent quand les batailles remplissent l’album – mais que nenni… Le dessin est on ne peut plus « agréable » si je puis dire, avec des physiques à faire pâlir de jalousie les beaux gosses en calendrier qu’on nous exhibe chaque année – qu’ils soient pompiers ou rugbymen – et un anti-héros qui devient de plus en plus attachant au fil des pages.

kingofant-thumb

Autant dire que le ton est donné. Ici, pas question de conquérir une école ou un quartier comme dans « Crow zero ». Non, dans « King of ants », les fourmis que nous sommes vont assister à l’ultime combat entre le roi des fourmis, l’héritier officiel prêt à défendre chèrement son héritage et celui qui se qualifie lui-même comme la plus petite des fourmis, prête à créer une armée de vilaines fourmis noires pour l’aider dans sa lutte pour conquérir la fourmilière !

Accrochez-vous messieurs, car j’imagine peu de « mesdames » prêtes à lire ce genre de manga bourrés de testostérones, et que l’anarchie commence au cœur de Tokyo (ainsi que dans vos bibliothèques) !

ShayHlyn

PS : je crois que j’ai craqué, comme d’autres demoiselles le feront sans doute aussi, pour la beauté de la majorité des personnages, le cœur tendre du héros sous ses apparences de vilain bad-boy et ses bouilles de chibi chaton à ses heures.
king of ants,nagahisa tsugawaki,ryû itô,komikku,shônen,action.

Un commentaire sur “King of Ants – tomes 1 et 2

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :