Ni terre ni mer – tome 1/2

Scénario : Sylvain Ricard ; Olivier Mégaton
Dessin : Nicola Genzianella
Éditeur : Dupuis
56 pages
Date de sortie : juillet 2017
Genre : thriller, angoisse


 » – Et Hélène ?
– Hélène !
– Putain, mais c’est pas vrai !
– Vous l’auriez laissé crever, salopes ! « 

263dc-25902870671

Présentation de l’éditeur

Au large des côtes normandes, une tempête projette sur les récifs une voile en perdition. À son bord, Alex, Thomas, Ève, Hélène et Julie, cinq anciens amis surpris par le brusque changement de houle, se retrouvent échoués sur un îlot où se dresse un phare aux lueurs erratiques. L’atmosphère oppressante qui pèse sur ce refuge de fortune ne tient pourtant pas qu’aux conditions météorologiques. Entre les portes closes et le gardien austère, les appareils électroniques défectueux et les étranges protocoles qui interdisent aux bateaux de secours d’accoster, tout porte à croire que quelque chose, ou quelqu’un, refuse que les jeunes gens quittent ce rocher battu par les vents.
Alors, sitôt que la mort s’ajoute à la partie, plus de doute possible : le naufrage était prémédité. Mais par qui ? Et pour quelle raison ? Il semblerait que tous ici détiennent de lourds secrets…

Mon avis

Les équipes marketing ont bien bossé chez Dupuis. Le tout petit sticker sur la couverture marqué « par le réalisateur de Taken 2 et Taken 3 » a bien attiré mon attention. Associé à une couverture assez anxiogène avec cette main sortant de l’eau qui semble appeler vainement à l’aide et les deux petites silhouettes se détachant sur un ciel de feu, me voilà ferré, en train de feuilleter l’album. Le feuilletage continue de me convaincre, et je passe en caisse.

eab30-27872832971

Nous avons donc affaire à une BD-qui-fait-peur et, comme dans les films du même acabit nous avons droit à un déluge de ces petites incohérences qui font le sel de ce genre de films, vous savez, tous ces trucs qui dans la vraie vie ne peuvent absolument pas arriver, en tout cas pas à nous. Comme par exemple emmener ses amis faire du bateau alors qu’une grosse tempête est annoncée … ou encore laisser deux passagers se baigner en pleine mer autour du bateau, sans surveillance. Ok, il y a un bout qui traine dans l’eau pour pouvoir remonter à bord. Mais s’il se décroche ? … tiens, il s’est décroché…

f25be-10696108481

Bref, un ensemble de petits détails énervants mais qui pourtant ne nuisent pas à l’efficacité du scénario dont le but est de nous faire frémir d’angoisse. Force est de constater que ça marche assez bien. En usant du procédé du flashback, l’auteur capte le lecteur très vite et révèle, avec parcimonie mais de façon régulière, le passé chaotique de ce groupe d’amis en même temps qu’il met en place les étranges évènements qui se déroulent dans le phare.

Le dessin sombre, froid et parfois un peu figé de Nicola Genzianella (Bunker, Dampyr) répond parfaitement à l’objectif du scénario : foutre la trouille. Franchement, on a pas envie d’en être de cette croisière, et pourtant on y est jusqu’au cou tellement la mise en scène et le découpage sont immersifs. Sans mauvais jeu de mot !

Prévu en deux tomes, ce thriller étouffant tiens bon les flots et plonge le lecteur dans un maelstrom angoissant où tout n’est que manipulations, mensonges, obsessions … à suivre à l’automne prochain.

Loubrun

Si vous prenez la mer :

1 – assurez-vous des compétences du skipper;
2 – regardez la météo, même si le skipper l’a fait;
3 – méfiez-vous des phares sur les îlots en pleine mer, surtout s’ils sont habités.

 

Un commentaire sur “Ni terre ni mer – tome 1/2

Ajouter un commentaire

  1. J’ai bien aimé l’ambiance de ce premier tome très intrigant sur les motivations des principaux personnages dont chacun semble avoir un passé mystérieux… le tout, mis en scène de façon attractive par le dessin élégant et efficace de Genzianella superbement mis en couleur.
    Bref, j’ai été « embarqué » et espère juste ne pas être trop déçu par les réponses données à nos questions… les commentaires du second tome étant mitigés. J’espère le découvrir bientôt. 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :