WHALIGOË tome 2

 

whaligoë,yann,virginie augustin,casterman

Voici que nous arrive enfin le deuxième tome et le dénouement de cette belle histoire issue de l’imagination débridée de Yann et illustrée avec bonheur par la talentueuse Virginie Augustin.

whaligoë,yann,virginie augustin,castermanLe premier tome nous avait présenté les personnages, Lord Douglas Dogson, dandy décadent et écrivain sur le déclin, sa muse et maîtresse Speranza, beauté sombre dont la splendeur commence aussi à faiblir. Ces deux âmes en peine fuient la capitale Londonienne en calèche pour une histoire de moeurs et vont se retrouver coincés dans un village sordide de l’Ecosse du XIXe siècle, WHALIGOË.

Le village est sous la coupe d’un rustre cruel nommé BRANWELL, amateur de combats de coqs ( les auteurs nous donnent quelques explications sur cette pratique pour le moins barbare et j’avoue que j’ai détesté! ).

Branwell se dit être un écrivain connu sous le nom de Ellis Bell et l’identité de ce personnage va être au centre du dénouement de l’histoire. La brute et le dandy ne vont cesser de s’affronter jusqu’au fameux duel sur la place du village qui va enfin nous révéler une partie du mystère de la personne se cachant derrière le patronyme de Ellis Bell.

whaligoë,yann,virginie augustin,castermanLa description des us et moeurs des personnages de ces albums donne une idée assez claire de ce qu’était l’époque Victorienne au Royaume Uni; les couleurs allant du rouge au bleu nuit nous plongent dans une atmosphère fantastique qui n’est pas sans rappeler les poèmes du magnifique auteur britannique PERCY BYSSHE SHELLEY. ( je suis sur que l’auteur y a pensé en inventant son personnage principal )

La lande écossaise nous apporte, par sa beauté étrange, la dose de fantastique qui rend cette histoire encore plus attrayante. On pense au film de John Landis (le loup garou de Londres) et l’on s’attend à tout instant à voir sortir le molosse de Baskerville de la brume entourant le cimetière du village.

 

whaligoë,yann,virginie augustin,casterman

On sent que l’auteur et sa dessinatrice ont puisé dans notre vécu historique, romanesque et cinématographique afin de nous donner un récit fougueux et endiablé. Ainsi la scène de l’incendie final, réduisant en cendres  la demeure de Branwell, nous fait penser à la destruction du domaine de Tara dans le film Autant en emporte le vent.

whaligoë,yann,virginie augustin,castermanOn vient à regretter que l’histoire ne fasse que deux tomes car on serait resté plus longtemps dans la lande à espionner cette jeune fille blafarde qui  se couche la nuit sur la terre au dessus des tombes afin d’entendre d’éventuels grattements de cercueil produits par des gens enterrés vivants……. 

WHALIGOË TOME 2 – CASTERMAN JANVIER 2014.

PRIX : 13.50 €

SCENARIO : YANN  DESSIN : VIRGINIE AUGUSTIN

MA NOTE : 9/10

JR

 

whaligoë,yann,virginie augustin,casterman

3 commentaires sur “WHALIGOË tome 2

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :