La geste des chevaliers Dragons T15 : l’ennemi.

Geste des Chevaliers Dragons (La)15.jpgGeste des Chevaliers Dragons (La)15d.jpgAuteurs : Ange/ Boutin-Gagné
Editeur : Soleil.
Sortie : 11/2012

Dragon es-tu là ?
Alors qu’elle allait abattre le Dragon, le Chevalier Saraï est enlevée et jetée au harem. Alors, pour elle, la Bête n’est plus l’Ennemi. L’Ennemi est son geôlier, et tous ses talents tactiques, elle les mettra au service de sa libération… À Messara, la Matriarche se bat pour la faire libérer. Mais pour elle, l’Ennemi est plus politique, et bien plus intime. L’adversaire – le Dragon – peut prendre bien des formes…

Chez Djinn
La geste des chevaliers Dragons, c’est un peu comme un Kinder surprise, on se demande toujours sur quoi on va tomber. Du très bon comme pour les tomes 13-9 et 7 ou une calamité comme pour les tomes 10 et 8 ?
Il n’empêche que cette série a trouvé son public grâce à un univers cohérent et fouillé. Un petit rappel pour les nouveaux lecteurs, tous les albums peuvent se lire indépendamment les uns des autres mais il existe aussi de petites passerelles entre ces tomes. D’ailleurs, si vous cherchez un travail de fin d’étude, pourquoi ne pas faire une thèse sur la GDCD ? Je serai tout de suite preneur pour une carte de ce monde accompagnée d’une ligne historique plaçant tous les albums mais aussi les interactions entre les différentes combattantes. Il y a pas mal de travail l’air de rien pour réaliser cet exercice.
Pour ce tome 15, nous sommes plongés dans le monde envoûtant des harems. Si vous connaissez la particularité des chevaliers Dragons, ce n’est pas spécialement un endroit qu’elles apprécient. Saraï va donc devoir jouer à Steve Mc Queen pour effectuer  une grande évasion. Va y avoir du sport comme on dit pour le sultan.
Le dessin est confié pour cette fois au canadien Patrick Boutin-Gagné. Un trait dynamique  fort proche de l‘animation qui donne un bon rythme à ce titre .C’est une sorte de mélange des « naufragés d’Ythaq » avec « Courtney Crumrin ». Oui, je sais, je suis allé la chercher loin cette comparaison. A noter aussi la colorisation flamboyante et  réussie de  Stéphane Paitreau.
Au final, on a  droit à une lecture très fluide  et agréable sans anicroche particulière … enfin c’est une façon de parler car ça dérouille pas mal dans ce tome.
Voilà, pas besoin d’en dire plus car si vous êtes arrivés au tome 15, c’est que vous appréciez cette série populaire.
Longue vie aux dragons !!!
Scénario : 7/10.
Dessin : 7/10
surprises.smileysmiley.com.7.3.gifGlobal.

Public cible : fan d’HF en jupon.
Samba.

Geste des Chevaliers Dragons (La)15dd.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

2 commentaires sur “La geste des chevaliers Dragons T15 : l’ennemi.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :